Sièges de voiture

Aujourd’hui, l’homme moderne est inconcevable sans sa voiture. Et il arrive souvent que vous devez transporter un petit passager, un enfant. Mais dans ce cas, les problèmes de sécurité sont particulièrement graves. Mais il y a une sortie – pour les sièges d’auto spéciaux pour enfants, il reste seulement à choisir le bon.

Et ici, le conducteur est confronté à une foule de conseils et d’opinions. Trouver un spécialiste compétent ne sera pas si simple. Mais après avoir succombé à des délires dangereuses, vous pouvez mettre la santé de votre enfant à risque, voire sa vie. C’est pourquoi il faut négliger les mythes les plus courants sur les sièges d’auto pour enfants.

Sièges de voiture

Le fauteuil peut être acheté, car le principal est sa disponibilité.

Cette déclaration devrait être reconnue comme la plus courante. Seulement ici, tous les sièges d’auto pour enfants ne sont pas aussi sûrs. Lorsque vous choisissez un tel dispositif de rétention, vous devriez savoir s’il possède un certificat de sécurité européen. C’est lui qui garantit la fiabilité de l’ensemble de la structure et de la qualité des matériaux. S’il n’y a pas de certificats sur le siège et sa dignité – seul le prix, il faut comprendre que le faible coût est dû au manque de crash tests et que le fabricant lui-même ne garantit pas la sécurité d’un petit passager dans un tel fauteuil.

La nécessité d’un fauteuil pour enfants n’est causée que par des annonceurs et des experts en marketing qui souhaitent détruire les parents plus d’argent.

Cela est souvent indiqué dans divers forums. En fait, un tel mythe est plutôt terrible en raison de son caractère déraisonnable. La question est que les sièges d’enfants sont une partie importante et déjà intégrée du transport des enfants en Europe et aux États-Unis. Donc, si vous choisissez la chaise droite et utilisez-la selon les instructions, cela protégera l’enfant. Après tout, la conception est conçue pour maintenir l’enfant en place en cas de freinage brusque, puis minimiser la charge pendant l’accident. Ceux qui ne croient pas à l’efficacité des sièges d’enfants, il vaut la peine de regarder des vidéos avec des tests de collision. Ils montrent clairement que le siège d’auto est une condition nécessaire au transport des enfants.

Peu importe que le siège enfant soit conçu pour 18 kilogrammes, vous pouvez mettre un enfant avec un poids important.

Aux sièges d’auto, les fabricants n’indiquent pas simplement la limite de poids de l’enfant. En effet, pendant une collision, il y a des surcharges, et la masse d’une personne augmente plusieurs fois. Et le cadre de l’appareil et ses ceintures sont conçus pour une certaine charge. Si le poids de l’enfant est supérieur à la norme établie pour le modèle, il est plus probable que la chaise ne peut pas protéger la personne. C’est pourquoi, lors du choix et de l’achat d’un père auto-ménager, les parents doivent faire attention au poids de leur enfant et s’assurer qu’ils ne dépassent pas les normes spécifiées pour la chaise.

Un nouveau-né est mieux pour la sécurité de ne pas transporter dans le siège de voiture, mais dans les mains.

En fait, cette approche est fausse. Les parents devront être particulièrement prudents lors du transport du nouveau-né lors du transport. Le fait est que les muscles et le squelette d’une petite personne sont encore trop faibles. Si vous le tenez entre vos mains, et non dans un fauteuil, cela signifie un risque pour la vie et la santé. C’est pourquoi les fabricants de fauteuils pour enfants produisent également des autobus pour le transport des nouveau-nés. Par exemple, le Cabrio Fix portant le fauteuil de la société néerlandaise Maxi-Cosi possède un design orthopédique particulièrement compétent. Le même fabricant suggère de choisir une chaise avec une doublure intérieure spéciale pour les nouveau-nés, qui supporte le dos exactement dans la position la plus sûre et la plus juste.

Pour utiliser les sièges d’auto, vous n’avez pas besoin de lire les instructions.

Beaucoup de gens pensent que l’utilisation d’un siège de voiture est compréhensible du point de vue du bon sens, donc aucune instruction n’est nécessaire. Cependant, dans ce document, il n’y a pas seulement des informations importantes sur l’installation du siège d’auto lui-même, ce qui pourrait échapper à l’attention de l’utilisateur, mais aussi des conseils sur le soin de cette conception utile.C’est pourquoi il vaut la peine de passer un peu de temps et avant d’utiliser le siège de voiture, encore lire les règles de son utilisation.

Les sièges d’auto sont nécessaires pour le montrer aux policiers.

Vous devez comprendre que cet outil est acheté principalement pour la sécurité de votre bébé. C’est pourquoi il est si important de prendre soin de la qualité du siège d’auto. Et surtout, pour l’utiliser non seulement pour la démonstration de l’inspection routière, mais pour l’affectation. De nombreux conducteurs comptent sur leur expérience de conduite, mais chacun peut-il être responsable de ceux qui parcourent la même route?

Sièges de voiture

Après que l’enfant a commencé à aller à l’école, il n’est pas nécessaire de le porter dans le siège de l’auto.

Cette idée fausse est également commune. Les parents croient que, depuis l’âge de l’enfant, il est déjà devenu étudiant, il n’a plus besoin d’une chaise spéciale. Cependant, il convient de se souvenir des règles de la route. Il affirme que les enfants doivent passer à un dispositif d’arrêt spécial pour une durée maximale de 12 ans. Une ceinture de sécurité convient à un enfant, si elle est supérieure à 150 cm. Sinon, cette bande ne fonctionnera pas, ce qui entraînera des blessures pour le bébé. Bien sûr, il arrive qu’un écolier refuse d’aller à l’école dans un siège de voiture, embarrassé par une telle préoccupation des parents. Cependant, vous ne devriez pas continuer à ce sujet. Il est préférable d’expliquer de façon calme et intelligible le but du siège d’auto.

Les ceintures de sécurité frottent la peau sur le bébé, il est donc préférable de ne pas le porter.

Si c’est le cas, il est évident que le bébé est simplement attaché de manière incorrecte. Et cela peut se produire en raison de la mauvaise installation du siège d’auto. Dans ce cas, il vaut mieux recommencer depuis le début et lire toujours les instructions. Le problème peut également être qu’un siège soit choisi qui ne soit tout simplement pas adapté à l’enfant soit par sa taille, soit par son poids. Ensuite, vous devez mesurer la hauteur du bébé et son poids et les comparer avec ceux spécifiés dans les instructions. Si les chiffres ne correspondent pas, alors la chaise est encore mieux à changer. En outre, les sensations désagréables dans l’enfant peuvent être causées par sa mauvaise position dans le siège de l’auto. La question est que les enfants devraient être situés strictement dans son centre. Il est nécessaire de vérifier si les courroies internes sont correctement fixées, qu’elles soient serrées et si la ceinture de sécurité est correctement passée dans ses guides. Il est nécessaire de se souvenir de la chose principale: les conséquences d’un accident lors de la conduite sans siège d’auto peuvent être bien pires qu’un léger inconvénient causé par les ceintures de sécurité inconfortables.

Le siège d’auto n’est pas nécessaire lorsque l’enfant peut être mis sur l’oreiller.

Il y a des parents qui croient que l’oreiller est capable de protéger l’enfant en cas d’accident et d’aider à éviter une amende des services routiers. Cependant, un coussin ordinaire ne peut pas faire cela. Dans une collision, elle flotte simplement sous l’enfant, le laissant sans défense dans une situation critique. Et après que tout le siège de l’auto se fixe de manière fiable dans l’intérieur et maintient fermement l’enfant en place, contrairement à un produit doux.

Les sièges d’auto coûteux contiennent de nombreuses améliorations inutiles qui ne coûtent pas le trop-payé requis.

Pas toutes les chaises chères ont des torsions aussi inutiles. Habituellement, à mesure que le prix augmente, la classe de sécurité de cette installation augmente également. Par conséquent, l’enfant sera mieux protégé des conséquences graves de l’accident, si la chaise est installée conformément aux instructions. Le prix élevé d’un siège de voiture peut être dû à la présence d’une fixation spéciale isofix, d’une construction en métal renforcé, d’une protection latérale supplémentaire pour le cou et la tête, du plastique durable, des matériaux d’ameublement respirants de haute qualité et de la présence de trous d’aération spéciaux. Toutes ces améliorations entraîneront une augmentation du coût de la chaise, mais elles réduiront également le risque de blessures pendant l’accident. En conséquence, les sièges de voiture haut de gamme coûtent des centaines de dollars.

Il n’est pas nécessaire d’attacher un enfant dans une chaise, sa présence est suffisante.

Cette approche est souvent rencontrée chez les conducteurs. Dans ce cas, il convient de parler de l’oubli, de la paresse, de la confiance en soi. Et c’est bon, si le paiement est juste une amende, et non les conséquences tristes de l’accident.En soi, la présence d’un siège d’auto ne protégera pas l’enfant contre les blessures et le budget des autres dépenses. Après tout, la présence d’un extincteur dans la maison ne garantit pas l’absence d’incendie. C’est pourquoi il serait judicieux non seulement d’avoir un siège d’enfant, mais aussi d’apprendre à bien attacher un enfant. Les employés de la police de la circulation ont tout le pouvoir d’amender le conducteur, si dans sa voiture l’enfant ne sera pas attaché.

La voiture peut être placée face à la route pour voir l’enfant en conduisant.

Bien que les parents veulent contrôler leurs enfants autant que possible, une telle erreur peut entraîner de sérieux problèmes. Les automobiles doivent toujours être installées uniquement contre le sens du mouvement de la machine, sinon l’enfant risque d’être endommagé. Le siège d’auto a une forme ovale spéciale et des poignées conçues pour protéger les jeunes passagers contre les ennuis. La meilleure position du siège d’auto est lorsque l’enfant est de retour sur la route. Dans ce cas, le risque de lésions de la colonne vertébrale sera minime. Et pour voir l’enfant pendant le mouvement, vous pouvez simplement placer le siège d’auto sur le siège avant, à nouveau contre la voiture. Mais dans ce cas, n’oubliez pas de désactiver les airbags. Dans cette position contre le mouvement selon les instructions, il est nécessaire de transporter le bébé pendant au moins un an et jusqu’à un poids de 9 kilogrammes. Certes, les experts conseillent toujours d’attendre jusqu’à l’âge de deux ans.

Sièges de voiture

Si un ami s’approchait ou aimait un siège d’auto particulier, cela me conviendrait.

Les parents considèrent que, lors du choix d’un tel outil, il faut se tourner vers des amis qui ont déjà vérifié une variante. Par conséquent, les parents écoutent les amis, en acquérant une option “prouvée”. En fait, l’achat d’un siège auto est un processus purement individuel. Après avoir choisi les vêtements, nous essayons avant tout de le mesurer et de l’acheter. Une situation similaire avec un siège d’auto. Le modèle qui a abordé un enfant, un autre peut ne pas convenir. Après tout, il existe de nombreuses nuances qui devraient être sélectionnées individuellement: la largeur du siège de voiture, la longueur des ceintures, les angles du dossier et sa hauteur, la douceur de l’ameublement et sa couleur. Personne ne garantit que, dans une chaise amicale, votre enfant sera vraiment à l’aise. En conséquence, l’enfant est capricieux, puis refuse complètement d’aller au modèle choisi sans tenir compte de ses exigences. Oui, et ce siège d’auto peut être banal et ne pas entrer dans la voiture. Donc, pour une conduite tranquille et pour éviter des déchets inutiles, le siège d’auto est mieux de choisir avec le bébé.

Add a Comment