Maîtresse

Maîtresse

est une femme qui est avec un homme en relations sexuelles, mais pas avec sa femme. Le plus souvent, le mot est désapprouvé. Dans le passé, un amoureux s’appelait une maîtresse, une femme bien-aimée. L’opposition des épouses et des maîtresses peut être appelée classique dans la vie familiale. De nombreux forums sont pleins de batailles verbales sur ce sujet, facilement diffusant, de quel côté est l’auteur d’un message en colère et émotionnel. Beaucoup de ceux qui sympathisent avec une des parties. Cependant, souvent, les femmes dans leur juste colère semblent cesser de distinguer la vérité des mensonges notoires. Les maîtresses sont dotées de qualités extrêmement négatives, c’est par tous les moyens: «chienne», qui voit comment boire du sang aux hommes et extraire de l’argent, les rendre dépendants d’eux-mêmes. Mais après tout, et parmi les maîtresses de nombreuses femmes ordinaires qui recherchent simplement le bonheur de leur femme. Alors, nous oublions certains mythes concernant les maîtresses.

Ces femmes elles-mêmes se précipitent chez les hommes.

Aujourd’hui, personne n’est surpris par l’initiative des femmes. Cependant, les initiateurs de la relation amoureuse sont encore des hommes. Ils font des compliments, demandent un téléphone, deviennent initiateurs de connaissances, c’est le sexe plus fort qui colle plus souvent, donne des cadeaux, des fleurs, des persuasions, etc. Souvent, les femmes disent que les hommes, comme un chat, les suivent, cachant le fait de leur mariage de toutes les manières possibles. Les hommes aiment jeter leurs femmes choisies avec des cadeaux et des notes d’amour, en effectuant des caprices même ridicules. À la suite d’une longue et belle, qui est trop à cacher, une femme se rend souvent, dans l’espoir de son bonheur possible. Donc, ne blâmez pas la maîtresse pour tout, on ne sait pas encore comment votre mari s’est comporté dans cette situation, peut-être qu’il n’est pas aussi innocent et inoffensif qu’il essaie de paraître.

Cette femme fait tout pour détruire notre famille.

La chose la plus intéressante est que beaucoup de maîtresses n’ont pas de telles pensées, de se rencontrer ne signifie pas nécessairement de détruire son mariage. La situation est semblable à celle qui est dans sa jeunesse – les gens se rencontrent, mais ils ne pensent pas grand chose au mariage. Beaucoup de ces femmes comprennent parfaitement toutes les lacunes de leurs hommes, en réalisant que les vacances ne se produisent que dans des moments de brèves réunions, mais la vie quotidienne ensemble se transformerait certainement en un cauchemar. Et qui a besoin de problèmes? Par conséquent, tout le monde, même en cas de divorce, accepterait de s’associer à un amoureux. Pour de nombreuses maîtresses, la joie de réunions rares est beaucoup plus attrayante que la routine du mariage. Alors qu’un homme est en position d’amoureux, il vaut la peine d’attendre les dons de l’attention, mais dans le mariage, de tels signes ne peuvent être reçus depuis longtemps.

Vous ne pouvez pas construire votre propre bonheur sur le malheur d’un autre.

Mais beaucoup de maîtresses ne sont pas tourmentées par la conscience qui s’envole à propos de cela. Cette phrase ressemble souvent aux lèvres des femmes trompées. Mais dans la vie, il arrive généralement que le bonheur de soi amène un malheur à quelqu’un. Il est possible de rappeler combien de coeurs brisés, par exemple, étaient dans les jeunes années. Mais, en trouvant leur âme soeur dans ces années, les filles n’étaient pas du tout troublées par le fait que quelqu’un était malheureux, au contraire, ils étaient fiers d’avoir pris les élus du rival. Maintenant, après avoir longtemps vécu avec un gars qui a été enlevé de quelqu’un, les femmes se sont souvenues du malheur de quelqu’un d’autre …

Nous étions un si bon couple, et elle a détruit tout pendant la nuit.

Pourquoi se souvenir maintenant du passé? Ces temps ont déjà dépassé. Il suffit de penser au fait que si tout était si parfait, et que le mari aimait sa femme à l’inconscience, alors pourquoi a-t-il commencé une maîtresse? Peut-être tout a été détruit avant l’apparition d’une maîtresse à l’horizon, et vous avez déjà vécu sur l’épave de votre ancien bonheur, vous tester avec des illusions d’amour fort et une vie familiale forte?

Elle pourrait se trouver un seul homme, dont beaucoup sont autour.

Non, elle doit être mariée pour réaliser sa bitchiness, ses sentiments de conduite. Pour un homme non marié de 30 à 40 ans, ce fait est presque un diagnostic. Le fait qu’il soit soit une personne égoïste complète, soit un alcoolique ou un toxicomane, soit un parasite, soit ne sait pas s’occuper de tout le monde.Les hommes se marient généralement à un moment où ils estiment qu’il est temps qu’ils s’installent, qu’il n’est plus amusant d’être célibataire. Les liens du mariage leur permettent de devenir des membres à part entière de la société, les aider à progresser dans l’échelle de carrière, aider à éviter les reproches dans le complexe. L’option la plus simple est de trouver un conjoint pour que quelqu’un s’occupe d’un homme – laver, cuisiner, nettoyer, organiser une habitation … Eh bien, vous ne pouvez pas exclure le mariage pour un grand amour. Il n’y a donc pas beaucoup de marins potentiels non mariés, mais chez les hommes mariés, il est beaucoup plus facile de trouver le cœur d’un homme cher.

Il n’y a rien à enterrer sur quelqu’un d’autre.

Malheureusement, après le mariage, beaucoup de femmes croient que “la chose principale est faite”. Le mari est entièrement propriétaire. Par conséquent, il n’est pas surprenant que ces femmes souhaitent contrôler pleinement les activités de leurs hommes – où elles dînent, avec qui elles communiquent, ce qu’elles font en ce moment et pourquoi elles ont cinq minutes de retard. Il semble que ce ne soit pas seulement leur droit, mais aussi le devoir de contrôler leur «chose». Et puis, le mari peut bien résister, sentir encore un homme avec ses propres sentiments, ses besoins, un cercle de communication, peut-être même désire au bord de ce qui est permis. Par conséquent, il n’est pas surprenant quand un homme cherche une vie différente dans laquelle il ressemblera à un maître de la situation. Et s’il y a une femme intelligente qui lui donnera l’opportunité de ressentir cela, le mariage va craquer aux coutures. Il serait souhaitable de rappeler aux femmes que l’effet d’un contrôle complet et d’une suppression d’un homme peut entraîner des conséquences désagréables.

Toutes les maîtresses sont des femmes immorales.

Qu’est-ce qui peut être immoral dans la relation d’un homme et d’une femme? Une maîtresse peut être une femme douce et timide, chez qui il n’y a pas de faiblesse. Certains d’entre eux n’étaient pas chanceux dans leur vie personnelle, et le bonheur des femmes est tellement souhaitable. La présence d’un amant ne les rend pas pires ou plus dépravés, tout comme la vie s’est développée.

Mistress seulement de l’argent d’un homme et besoin.

Trouver un homme décent plus fort que de gagner cet argent. C’est l’homme que vous aimez vraiment. Et de nombreuses femmes n’abandonneraient-elles pas tout ce qui était tangible pour rencontrer et rester avec lui? Habituellement, les femmes âgées de 30 à 40 ans ont déjà un emploi et sont plus ou moins aisées, ne meurent pas de faim. Ils sont magnifiquement et habillés avec goût, apprécient la vie, comme tout le monde, sans avoir besoin de pain, afin de ne pas mourir de faim. Et ne pensez pas que tous les hommes sont nécessairement généreux à l’égard de leurs maîtresses. Tout de même, parce que la majeure partie de l’argent va à la famille, et les maîtres sont des cadeaux périodiques, dont la valeur ne peut pas affecter le budget de la famille. Bien sûr, cela ne s’applique pas aux excavateurs dits en or, qui sciemment cherchent les hommes plus riches et attirent de toute façon leurs cadeaux et leurs bijoux. Nous parlons encore de femmes ordinaires, dont la majorité.

Les maîtresses donnent aux enfants un mauvais exemple.

On peut affirmer que les petits enfants ne connaîtront pas ou ne comprendront tout simplement pas, mais les adultes eux-mêmes peuvent accepter la situation, en ce sens, en réalisant que leur mère a également droit au bonheur. L’éducation n’est pas seulement des exemples personnels. Et qui d’entre nous est idéal, toujours et en tout donnant aux enfants les bons exemples personnels?

La maîtresse serait à la place d’une femme trompée …

Il est stupide d’être engagé à vous présenter dans un endroit étrange. Vous pouvez également vous imaginer à la place de ceux que nous offensions et privés de manière imméritée, vous pouvez vous imaginer à la place d’une personne au moment de son plus grand deuil. À quoi seul? Dans la vie, chacun se bat pour son propre bonheur. Dans cette course, tout le monde est juste pour lui. Cette morale est assez. Après tout, arrêter et penser à tous les aspects moraux de vos actions conduira au fait que dans les pensées et le bonheur vous ne verrez pas du tout.Il vaut mieux réfléchir à vos propres actions, pourquoi le mari est-il parti pour un autre? Êtes-vous prêt à l’accepter et à lui pardonner ce qu’il faut faire pour cela? Ou devrions-nous commencer une nouvelle vie sans un long tourment autour d’une famille brisée? Que d’accuser l’adversaire de nombreux péchés fictifs est préférable de tirer les conclusions nécessaires.

Add a Comment