Les villes les plus insolites sur l’eau

Il était une fois, les gens ne se sont pas déplacés par des véhicules et des avions modernes, mais à pied ou sur des animaux spéciaux. Cette méthode a duré longtemps et était dangereuse. Mais le voyage était une condition nécessaire au développement de la civilisation – les peuples ont échangé des biens et de nouvelles connaissances.

Les gens ont commencé à fonder les villes au carrefour non seulement de la terre, mais aussi des cours d’eau. Beaucoup de capitaux modernes sont situés sur de grandes rivières. C’est Kiev sur le Dniepr, Rome sur le Tibre, Paris sur la Seine, Londres sur la Tamise … On croit qu’il vaut mieux placer une ville dans le delta d’une grande rivière.

Mais il y a plusieurs villes sur la planète qui, pour diverses raisons, ont été construites directement sur l’eau. Des milliers de personnes vivent sans terre sous leurs pieds. L’exemple le plus célèbre est Venise, bien que cette ville ne soit dans cette position que par la volonté de la nature. Nous vous parlerons des lieux que la personne a délibérément construits sur l’eau.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Santa Cruz Del Islote, Colombie.

Près de la côte de Colombie dans les Caraïbes est l’île de Santa Cruz Del Islote. Si vous comptez le nombre de personnes qui y vivent, l’île sera presque la plus peuplée en termes de densité de personnes. Environ 1 250 personnes vivent dans 97 maisons d’un hectare. Les vacances des insulaires des colonies voisines viennent leurs enfants, leurs petits-enfants et leurs proches. Ensuite, la population de la ville augmente d’un autre tiers. Seulement ici, une telle congestion des personnes sur une île présente plusieurs inconvénients importants. Donc, dans la ville il n’y a pas d’hôtel, pas de plage, pas de piscine. Enterrer les morts ici aussi ne fonctionne pas, les personnes décédées sont transportées vers les îles voisines. Même pour jouer au football, les résidents sont forcés de voyager chez leurs voisins. La seule source d’eau douce sur Del Islota est la pluie. Pour le recueillir, les citadins ont fabriqué un système complet de canalisations et de gouttières. Il faut de l’eau pour cuisiner et boire. Mais pour tout le reste, cela manque beaucoup. Bien que Santa Cruz ait de sérieux problèmes, la ville reste plutôt confortable, située à l’écart de la guerre des gangs, des tirs à l’armée et des formations illégales, ce qui est commun au continent. Même la nuit sur l’île, ne verrouillez pas la porte, le soir, les résidents se rassemblent pour regarder la prochaine série de leurs séries préférées.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Ganvier, Bénin.

Ce village est le plus grand “flottant” en Afrique. Il est situé sur le lac Noquay au Bénin. Ganvier a été formé il y a environ 400 ans, comme une occasion de se protéger contre les voisins militants. Même le nom du village est traduit par “nous avons survécu”. Aujourd’hui, le règlement représente environ 3 000 huttes de bambou, érigées sur des échasses et occupant une superficie de plusieurs kilomètres. Au total, environ 20 000 personnes vivent dans ce village. Il est en constante évolution en raison des caractéristiques géographiques du lac. Néanmoins, la tribu vivant sur le lac, pourrait développer sa culture assez complexe. En général, les résidents de Ganvier vivent en toute sécurité, mais il y a aussi des zones pauvres. Parfois, de petites îles apparaissent sur le lac, que les Africains utilisent comme pâturages. Les habitants se nourrissent principalement de poissons, et les principaux transports dans le village sont des tartes.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Ko-Pani, Thaïlande.

Ce village de pêcheurs en Thaïlande est un véritable paradis pour ceux qui aiment l’eau et les tropiques. Du point de vue de l’oiseau, Ko-Pani semble être une île merveilleuse, apparaissant soudainement au milieu de la baie. Mais le village a été fondé par des représentants de seulement deux villages. Aujourd’hui, il habite à Ko-Pani environ 2 000 personnes. L’île est mal adaptée à la vie – les roches calcaires verticales semblent sans vie. Tous les bâtiments – cabanes, restaurants et maisons sont construits sur des échasses sur la baie. Une petite communauté musulmane possède sa propre école, une mosquée et plusieurs magasins de souvenirs. Il y a des restaurants ici, d’où, sans surprise, il y a une excellente vue sur la mer. Et le plus inhabituel dans le village de l’eau est un terrain de football flottant.Il a été construit par des enfants locaux issus de vieux radeaux de pêche et de déchets forestiers. Islet Loreto, Italie.

Dans le nord de l’Italie, sur l’île d’Iseo, il y a une petite île privée de Loreto. La superficie du réservoir est de 65 km2, sa largeur maximale est de 5 km et la longueur maximale est de 25 km. À la fin du 5ème siècle, il y a eu un monastère qui existe depuis plusieurs siècles. Enfin, il n’a été abandonné qu’au XVIe siècle. L’endroit pour le monastère a été choisi avec succès, car l’île a réussi à se retirer réellement aux saints pères. Au début du XXe siècle après le changement de plusieurs propriétaires Loreto est devenue la propriété du capitaine de la Royal Navy Vincenzo Richieri. Il a construit ici en 1910 un château néo-gothique, et une jetée avec deux petits phares. Un jardin de pins apparut autour du château. Il n’y a pas si longtemps, l’île a commencé à parler quand on savait que George Clooney veut l’acheter. L’étoile d’Hollywood avait une résidence à proximité, mais finalement il a refusé d’acquérir Loreto.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Village flottant de la baie d’Halong, au Vietnam.

Au nord de ce pays asiatique se trouve la baie d’Halong. Cette ancienne formation géologique compte environ 2500 îles. Ce sont les restes de strates de calcaire, qui ont déjà 300 millions d’années. Il était une fois, les processus géologiques ont conduit à la montée d’un terrain de la mer, sur lequel le Vietnam réside maintenant. Des millions d’années, ces formations ont changé formellement, le niveau de la mer a augmenté ou a chuté. Il y avait des périodes de glace et un réchauffement se produisait. Sur les îles, les vagues et le travail du vent. En conséquence, ces formations semblent avoir été créées par un dragon. C’est ce que dit la légende locale. Pendant trois cents ans dans les baies d’Halong, il y a des villages de pêcheurs, leurs habitants vivent dans des péniches et dans des bateaux avec un toit en bambou. Jusqu’à présent, seulement sept de ces établissements ont survécu. Dans le plus grand nombre d’entre eux, environ 500 personnes vivent. L’occupation principale des habitants des villages flottants est la pêche. À partir de l’âge de 5 à 6 ans, les enfants peuvent bien nager sur les bateaux, leurs anciens camarades vont en mer sur de petits navires. L’excès de poisson est échangé contre le riz et les vêtements. Les perles sont également cultivées ici. Lorsque le Vietnam a ouvert ses frontières, la baie d’Halong a été classée au patrimoine mondial. Cela a donné aux gens du pays un autre élément de revenu – le tourisme. Pour de nombreux touristes, la baie est un endroit pittoresque. Ici, les roches et les îles sortaient de l’eau, et des joncs colorés à fond plat flottaient sur une surface tranquille. De tels bateaux dans le monde moderne sont peu nombreux où vous rencontrerez. Mais le Vietnam pour les touristes les soulève même de belles et de grandes voiles rouges.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Naarden, Pays-Bas.

En Hollande, il y a une ville insolite, dont la forme ressemble à une étoile. Cette ville fortifiée est l’un des rares bastions restants du pays. C’est la seule forteresse en Europe, qui possède des murs et des doubles uniques. Naarden est particulièrement intéressant pour sa forme symétrique inhabituelle et parfaite. Et les structures défensives sont restées ici en excellent état, elles peuvent être utilisées dans des opérations de combat modernes. La forme complexe de la forteresse est une étoile à six branches, qui a des bords en forme de flèche. Au 13ème siècle, Naarden était une ville petite mais fortifiée sur un terrain entre la mer et les zones marécageuses de la rivière Vekht. Près de la ville était la seule voie d’Amsterdam vers l’est, ce qui rendait la forteresse stratégiquement importante. Quand, dans les XIII-XIV siècles, le pays a éclaté la guerre interne de la morue et de Kriuchkov, Naarden a été détruit, puis reconstruit. De 1411 à 1683, la ville est devenue un port majeur, qui a bénéficié de droits de pêche élargis. Au XVe-XVIe siècle, l’industrie textile s’est développée à Naarden. La ville-forteresse est connue non seulement pour sa forme inhabituelle, chaque année, il y a aussi un festival de photos. La salle d’exposition est Naarden lui-même, dans différents endroits où les photographes placent leurs œuvres.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Mescaltitan, Mexique.

Dans la langue nahlatl, le nom de ce lieu signifie “Une île qui abonde en mescal”. C’est aussi une boisson alcoolisée forte au Mexique. Sous ce nom est connue une petite île de forme circulaire près de la côte Pacifique du Mexique. Il y a environ 800 personnes. Sur un sol marécageux dans la forêt de mangroves entre les nombreux canaux, la ville a été construite. Il existe une version selon laquelle Mescalitant est la ville légendaire d’Aztlan. C’est à partir d’ici que les ancêtres des Aztèques ont déclenché en 1091 un voyage à la recherche de meilleurs endroits pour vivre. En conséquence, ils les ont trouvés à 1,5 milles de là, après avoir fondé la ville de Tenochtitlan. Certes, cette belle légende n’est pas confirmée par les scientifiques. Une petite population de la ville est aujourd’hui la pêche à la crevette. En août-septembre, vient la saison des pluies, qui transforme les rues de la ville de l’île en canaux. Les résidents de Mescalittan se déplacent à la vie sur les bateaux.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Village flottant de la tribu Uros, au Pérou.

À 4 kilomètres de la ville de Puno, dans le sud-est du Pérou, il existe des îles lacustres inhabituelles. Les légendes locales disent qu’il y a quelques milliers d’années, une petite tribu indigène Uros a déménagé dans des îles flottantes. Ils voulaient s’isoler de l’influence de ces personnes qui habitaient le lac Titicaca. Les Indiens ont appris à construire leurs maisons de paille, les ont attachées aux tiges de roseaux du «totor». Chaque îlot est un établissement construit sur de nombreuses couches d’herbe séchée. Les couches inférieures sont lavées au fil du temps, et les plus hauts sont renouvelés par les Indiens. En conséquence, les îles ont une surface douce et élastique, à travers laquelle l’eau s’infiltre dans des endroits. Et leurs maisons sur un sol si instable, et les bateaux “balsa de toro” pour la baignade sur le lac sont construits par des Indiens de roseaux. Actuellement, il existe environ 40 îles flottantes d’Uros sur Titicaca. Certains d’entre eux sont même équipés de panneaux solaires pour générer de l’électricité. Île de Mingingo, Kenya.

Les villes les plus insolites sur l'eau

.

Sur le lac africain Victoria, il y a une petite île Mingingo. Ses dimensions sont encore plus petites qu’un terrain de football. Les habitants de cette île ne peuvent même pas décider à quel pays ils appartiennent – le Kenya ou l’Ouganda. Étonnamment, un terrain peu connu est l’un des endroits les plus densément peuplés de la planète. Après tout, il y a environ 130 personnes. Il convient de noter que Migingo est en conflit sur l’Ouganda et le Kenya. Le fait est que cette île est très prometteuse en termes de pêche.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Flores, Guatemala.

Cette ville au Guatemala est construite dans un style colonial. Flores est partiellement située sur l’île du lac Peten-Itza, et avec le continent, elle est reliée par un barrage. Avant l’arrivée des Européens sur le site de la ville était la ville maya de Tayasal. C’est pourquoi ici, pour admirer les ruines anciennes, de nombreux touristes viennent.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Vezhen, Chine.

Au sud du fleuve Yangtze en Chine est la ville unique de Wuzhen. Ce bel endroit a sa propre longue histoire. On dit que les gens ici ont commencé à vivre il ya 7 mille ans. A cette époque, à Wojen, il y avait déjà des ponts en pierre avec des sculptures en bois. Parmi toutes les villes de l’eau en Chine, c’est Vujen qui est le plus bien conservé. Mais c’est important, puisque la plupart de la ville se compose d’anciens bâtiments. Les habitants de Wuzen ne veulent pas changer les coutumes établies pendant des siècles, n’acceptant pas les innovations techniques. Ici, tout comme il y a des siècles, ils achetaient de la nourriture directement à partir des fenêtres des maisons en provenance des bateaux marchands. Une ville lacustre unique a été classée par l’UNESCO sur la Liste du patrimoine mondial. Au respect de Wujen pour les touristes étrangers. De nombreuses maisons anciennes sont transformées en restaurants et hôtels confortables. Et la nuit, la ville s’illumine avec de nombreuses lumières, qui se reflètent magnifiquement dans les eaux des canaux.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Fadiat, Sénégal.

À l’ouest du Sénégal, se trouve la très belle ville de Joal Fadiut. Il est partiellement situé sur de petites îles près de la côte océanique.Entre eux, ils sont reliés par des ponts, ici règne l’atmosphère de la France coloniale avec les boîtes de nuit et les restaurants. Les rues des îles sont parsemées de nombreuses coquilles. Il n’y a pas de transport ici, à l’exception des chevaux et des bicyclettes. Les habitants de la ville cultivent du riz dans des plaines inondées. Et il existe ici selon le dernier recensement jusqu’à 40 000 habitants.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Zhouzhuang, Chine.

Cette ancienne ville, située sur le fleuve Jaune, a plus de 2 mille ans. En Chine, c’est l’une des villes les plus célèbres de l’eau. Les rues sont séparées par les branches de la rivière et un lac, qui fait partie de la place de la ville. En soi, Zhouzhuang est un monument ancien, populaire auprès des Chinois. Mais les visiteurs étrangers ne sont pas souvent là. Je dois dire que c’est complètement en vain. Après tout, la ville de l’île a de nombreuses attractions. Il y a jusqu’à 14 anciens ponts en pierre qui vous permettent d’admirer les vues de la ville. Le plus populaire est le «double pont». Dans la ville, des maisons enneigées avec des carreaux noirs et des portes rouges. Zhouzhuang définit le style architectural de toute la région locale. Dans les maisons les plus anciennes, les chambres restent fraîches même dans la chaleur la plus intense, tout cela grâce à une disposition unique. Dans certaines fenêtres, des coques transparentes sont installées à la place des lunettes. Les bâtiments les plus anciens de la ville sont venus ici depuis 9 siècles. En conséquence, à Zhouzhuang, vous pouvez voir à quoi ressemblait un établissement chinois typique au Moyen Âge. Spécialement distingué, le temple de Chengxu, construit au XIe siècle sous la dynastie des Song. Il y a un long et magnifique pont en pierre qui mène à de nombreux poissons rouges flottant dans l’eau.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Lindau, Allemagne.

Cette ville allemande se trouve sur la rive est du lac de Constance. Lindau est très populaire auprès des touristes, ici ils sont attendus par les plus beaux paysages des montagnes et des lacs. Sur l’île, il existe des modes de vie en milieu rural et urbain. Ici, vous pouvez vous détendre et vous détendre, il y a des coins de nature magnifique et des exemples de culture et d’art. Près des colonies du lac de Constance ont une histoire ancienne, Lindau ne fait pas exception. Les nouveaux quartiers sont sur le continent, et la vieille ville est reliée par un pont et un barrage. Lindau moderne est également une station balnéaire populaire sur le lac de Constance. Il existe de nombreux monuments historiques, des objets architecturaux et des parcs. Et le symbole de la ville de l’île est le lion. C’est sa sculpture située près de l’entrée du port. D’autre part, il y a autant de deux anciens phares. L’un d’entre eux a été construit au XIIIe siècle. Il existe de nombreux bâtiments et structures magnifiques sur l’île. L’un d’entre eux, Dam Kavatsen, a été remis au musée de la ville. Cette maison peut être facilement reconnue par la plus belle façade peinte.

Les villes les plus insolites sur l'eau

Kampong Pluk, au Cambodge.

Tonle Sap est le plus grand lac frais en Asie du Sud-Est. Dans la période sèche, elle occupe environ 2700 km2, alors que sa profondeur ne dépasse pas un mètre. Mais dans la saison des pluies, la rivière Tonle Sap, qui sort du lac et s’écoule dans le Mékong à l’heure habituelle, se retourne. En conséquence, le lac se répand sur une superficie allant jusqu’à 16 000 km2. Il est intéressant de noter que les gens vivent sur ce lac. Et ils vivent sur le même lac. Par exemple, ici, il y a un seul bâtiment en pierre sur des échasses élevées, accomplissant les fonctions d’un temple bouddhiste. Les structures restantes sur l’eau exercent diverses fonctions. Il y a des villages entiers avec des églises, des écoles et des postes de police. Toute l’année, le long du lac, des bazars avec des snacks se déplacent également autour du lac. Le village de Kampong Plyuk n’est même pas sur le lac même Tonle Sap, mais la bouche de la rivière s’écoule. Dans les périodes de sécheresse, le niveau de la rue du village est plus élevé que le niveau de l’eau et vous pouvez même marcher dessus. Mais pendant la saison des pluies, vous ne pouvez parcourir les rues qu’avec l’aide d’un bateau.

Add a Comment