Les soupes les plus inhabituelles

Dans de nombreux pays, le premier plat est la nourriture liquide – la soupe. En général, il ne contient pas moins de la moitié de la structure – un liquide dans lequel les ingrédients cuits ajoutent le plus souvent. Cette nourriture est à la fois nutritive et saine.

Dans la préparation des soupes, chaque nation manifeste son imagination en ajoutant des produits locaux. En conséquence, ces plats sont très diversifiés. Il y a des soupes capables de surprendre et même de choquer avec sa composition, principalement elles appartiennent à la cuisine asiatique.

Les soupes les plus inhabituelles

Menudo (Espagne).

Pour la plupart d’entre nous, les ingrédients de cette soupe ne sont pas inhabituels. Mais, soyons francs, pas tout le monde est prêt à essayer l’estomac de bœuf. Menudo est un plat mexicain traditionnel, populaire dans ce pays. Donc, la soupe est généralement cuite dans les occasions solennelles, il est connu comme un excellent remède pour la gueule de bois. Préparer un plat de l’estomac d’une vache, avec addition de maïs, de chili, d’origan, d’oignon et de coriandre. Au total, la soupe est brassée pendant 7 à 10 heures, tout est nécessaire pour rendre l’estomac tendu et doux. Tout le monde ne croit pas que ce corps peut être savoureux. Le secret est dans la sélection des ingrédients qui accompagnent et à ébullition sur un couple faible pendant plusieurs heures. En conséquence, l’estomac devient tellement doux et tendre qu’il fond littéralement dans la bouche. La soupe est traditionnellement servie avec des tortillas de maïs. Ils peuvent être plongé dans un plat chaud, qui est un délicieux déjeuner. On ne sait certainement pas comment la recette d’un tel plat est apparue. Très probablement, au Mexique après avoir tué le taureau à des fins alimentaires, ils ont essayé d’utiliser toutes les parties de la carcasse, y compris les estomacs. Aujourd’hui, la soupe de Menudo peut être dégustée dans de nombreux restaurants mexicains.

Les soupes les plus inhabituelles

Kiburu (Tanzanie).

C’est la soupe la plus simple de notre liste. Prépare sa tribu Chagga, qui vit en Afrique de l’Est au pied du Kilimandjaro. Les aborigènes vivent de l’agriculture, en se concentrant sur la culture des bananes et du café. Ces Africains mènent un mode de vie sans prétention, donc ils ont un repas très simple. Pour faire de la soupe kiburu, prenez des bananes sucrées, des haricots et un peu de saleté. Tout ce mélange est dilué avec de l’eau – il s’avère que la soupe locale. Parfois, des rameaux d’arbres sont ajoutés. Grâce à la boue, le plat devient salé et obtient un goût “terreux”.

Les soupes les plus inhabituelles

Soupe (Tanzanie).

Ce premier plat rappelle quelque peu la majorité mexicaine – il y a aussi différentes parties d’animaux dans la recette. Comme vous pouvez facilement admettre, le nom du plat est traduit simplement – “soupe”. En Tanzanie, il est d’usage de servir une telle soupe au petit-déjeuner, cette option est la plus inhabituelle. La recette comprend le foie, le cœur, les poumons et la tête de chèvre, ainsi que l’estomac de la vache. Parfois, ils ajoutent plus de langues et d’entraves. Il arrive que la base de la soupe soit les sabots, alors la nourriture s’appelle “supu ya makongoro”. En plus de la fonction petit-déjeuner, ce plat est une excellente anti-gueule de bois. Soupe aux cocktails.

Cette soupe est très similaire à notre soupe de nouilles habituelle. C’est juste la base n’est pas la viande de poulet, mais les œufs de coq. Ils devraient être cuits avec des légumes jusqu’à consistance cuit. Les testicules eux-mêmes ont une consistance crémeuse, à l’intérieur, ils sont très doux, ressemblant au tofu. C’est seulement ici que la peau des testicules est ferme, comme une saucisse. Ils disent qu’ils ressemblent finalement aux oeufs cuits ordinaires, qui ont un goût de crème anglaise. Les œufs sont également très utiles, avec des propriétés inattendues. Grâce à eux, la peau des femmes s’améliore et la puissance masculine augmente. Soupe des nids d’oiseaux (Chine).

Les soupes les plus inhabituelles

.

Cette soupe n’est pas seulement inhabituelle, mais elle est plutôt coûteuse. Les Chinois le préparent à partir des nids du salangan. Le plat Taco est considéré comme une délicatesse rare, dans certains restaurants, sa portion est estimée à 30 à 100 dollars. Dans ce cas, un kilogramme de l’ingrédient principal, les nids d’oiseaux, coûte environ deux mille dollars. La base de la soupe est la salive d’oiseau collante, grâce à laquelle les nids sont formés. Le nid se dissout dans l’eau chaude, en conséquence, la soupe ressemble à une gelée pour la cohérence.Un tel plat en Chine a été préparé depuis longtemps, les nids sont habituellement utilisés dans les soupes. Les oiseaux des salangans construisent leurs nids dans les grottes, et cela se fait exclusivement par les hommes. Pour construire un nid, plume prend environ 35 jours. Les oiseaux de leur salive préparent des fils, formant une tasse avec leur aide. La soupe elle-même n’est pas seulement exotique, mais aussi très utile. Ce plat aide à vaincre l’asthme, renforce le système immunitaire et augmente la libido. Soupe du cerf de placenta (Chine).

Les soupes les plus inhabituelles

.

À Shanghai, vous pouvez essayer une autre soupe inhabituelle. Il est préparé à partir du cerf de placenta. On croit qu’un tel plat peut également être utile pour la santé – le pouvoir sexuel augmentera, la couleur et l’état de la peau s’amélioreront, les reins seront purifiés, la vitalité sera normalisée. Dans la soupe, en plus de l’ingrédient principal, mettez le poulet, les champignons et les couleurs. Le placenta lui-même est élastique, il doit être mâché pendant une longue période. Cet organe du corps féminin est comme un sac. Au cours de la grossesse, l’embryon chez la plupart des mammifères est attaché à l’utérus. À travers le placenta, le foetus reçoit des nutriments et de l’oxygène de sa mère, cet organe élimine également les aliments nocifs. Et avec la naissance d’un enfant, le placenta émerge du corps de la mère, devenant inutile. Soupe de lait de morue (Japon).

Les soupes les plus inhabituelles

.

Au Japon, ce plat est très populaire, il s’appelle Chiraco. Préparez la soupe du lait de cabillaud. En fait, ce sont des sacs contenant le sperme des créatures marines. Le lait est bouilli dans de l’eau jusqu’à ce qu’une soupe soit formée sous la forme d’une crème épaisse. Le nom du plat lui-même est traduit par «enfants blancs». Préparez cette soupe généralement pendant la saison froide. On croit que s’ils mangent assez souvent, la puissance peut s’améliorer. Dans certains restaurants orientaux, ce plat essaie de surprendre ses clients. Soupe d’abeille des chauves-souris (îles Palaos).

Cette soupe ne semble pas si inhabituelle et terrible si son ingrédient principal – les chauves-souris, au moins dégagé de leur mythe. Ce doit être le problème alimentaire dans les îles du Pacifique de Palau, puisque les aborigènes ont commencé à manger des chauves-souris. Sur les îles, il existe plusieurs de leurs espèces – certains mangent des insectes, et d’autres – des fruits. C’est le dernier et il fait cuire au gingembre et aux assaisonnements au lait de coco, il dure plusieurs heures. Certains restaurants proposent même au client de choisir qui est – homme ou femme, après quoi la malheureuse souris et jeter dans l’eau bouillante. Ces gourmets, qui ont toujours décidé de déguster une soupe inhabituelle, réclament un goût exceptionnellement agréable. Ne faites pas attention à la tête poilue qui sort de la plaque.

Les soupes les plus inhabituelles

Soupe au pénis au tigre (Chine).

Les godes de divers animaux sont souvent utilisés pour la nourriture, des soupes y sont préparées. Le plus rare et le plus cher est celui qui est fabriqué à partir du pénis du tigre. Cela est compréhensible, car un grand chat doit tuer, ce qui en Chine est interdit sous peine de mort. Pendant plusieurs siècles, la soupe au pénis tigre est considérée comme un plat spécial de la cuisine asiatique. C’est peut-être la raison pour laquelle il y a tellement de tigres aujourd’hui? Un grand chat est considéré comme le plus dangereux et le plus fort, et son pénis a des propriétés uniques et même magiques, pohleshche Some Viagra. Le pénis du tigre est imbibé de liquide pendant une semaine, après quoi il fait cuire sur un feu lent avec des épices et des médicaments. Parfois, des os de tigre sont ajoutés à la soupe. En conséquence, une portion de soupe inhabituelle coûtera 400 dollars gastronomiques. Bien que les autorités tentent de protéger ces animaux royaux, certaines parties de leur corps apparaissent régulièrement sur le marché. Certes, la plupart de ce qui est vendu, comme les pénis tigre, sont généralement les tendons de taureaux ou de cerfs.

Les soupes les plus inhabituelles

Soupe de sang (Vietnam).

Ce plat est tellement étrange qu’il est assez difficile de le nommer. La recette est traditionnelle dans la cuisine vietnamienne. La soupe est composée de sang d’oie crue, d’avoines d’oiseaux, d’arachides et de diverses herbes. Le mélange est congelé pour rendre le sang épaississant. Le plat est mangé refroidi, tandis que le sang conserve encore son état de gelée.On croit que la soupe donne de la force non seulement au consommateur, mais aussi au cuisinier qui participe à la cuisine. Ce n’est qu’après la vague de grippe aviaire en Asie que ce plat a perdu de popularité. Mais même aujourd’hui, il y a des gourmets, prêts à essayer un plat traditionnel et inhabituel.

Les soupes les plus inhabituelles

Soupe numéro cinq.

Cette soupe est également considérée comme inhabituelle. Préparez-le dans certaines régions de l’Asie du Sud-Est. La composition du célèbre plat comprend les oignons, les carottes, le bouillon de viande, les testicules et le pénis du taureau. Il n’est pas difficile de deviner que la soupe est également considérée comme un aphrodisiaque, ce qui a conduit à sa popularité.

Add a Comment