Les plus grands stades

La question de savoir quel stade est le plus grand au monde dans l’environnement de football est peu susceptible de rester sans réponse. Tout fan s’appelle immédiatement le Maracanu brésilien.

Cependant, c’est une idée fausse – ce stade, populaire à Rio de Janeiro, n’est pas seulement le plus – pas le plus, mais ce n’est même pas parmi les vingt plus grands au monde. Il était une fois, “Maracana” lors de la finale de la Coupe du monde en 1950 entre le Brésil et l’Uruguay contenait un record de 200 000 personnes.

Cependant, cette participation était due à des places debout dans le stade. Aujourd’hui, tout est fait pour le public, après la reconstruction et l’installation de sièges en plastique, la capacité était de seulement 89 000 spectateurs, ce qui a écarté Marakan des leaders.

Comme on le verra, d’ailleurs, dans la liste des dix plus grands stades, tous ne sont pas toujours utilisés pour le football européen et presque tous sont situés à l’extérieur du Vieux Monde. Mais ils ne peuvent pas non plus être nommés football.

En Amérique, par exemple, sur de tels lieux se déroulent des matchs sur le football. De même, dans les stades européens, vous pouvez parfois voir des compétitions en rugby et autres sports. Un immense bâtiment sportif trouvera toujours son utilisation.

Les plus grands stades

Donc, le plus grand stade du monde est le stade du 1er mai (Rungnado 1er de mai).

Il est situé dans la ville de Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord. La capacité du bâtiment est de 150 000 personnes. Le stade a été construit en 1989, tous les sièges sont sessiles et individuels, ce qui est important pour cette capacité. Les stands sont recouverts d’un toit en forme de pétale, qui couvre également le bâtiment de huit étages du stade lui-même. Malgré les volumes, l’architecture ici est très dynamique. Le stade a reçu son nom du nom du stade Rungra, sur lequel il se trouve, et aussi en l’honneur de la Journée de solidarité internationale des travailleurs, Pervomaia. C’est ce jour-là que le bâtiment a été solennellement ouvert. En 1988, la Corée du Sud a accueilli les Jeux olympiques, contrairement à cette compétition au cours de l’été de l’année prochaine, les Nord-Coréens se sont tenus au XIIIe Festival mondial des jeunes et des étudiants. Dans le même temps, en 2002, les voisins de la Coupe du monde de Pyongyang ont également décidé dans ce contexte de s’affirmer – des enregistrements chorégraphiques ont été mis en branle ici. Maintenant, le spectacle de gymnastes est mis ici régulièrement. Bien que le stade Pervomaia soit officiellement classé comme stade de l’équipe nationale de foot de la RPDC, il joue encore ailleurs. Il est difficile de parler de la demande d’une telle structure unique en termes de capacité. Habituellement, le nombre de spectateurs n’atteint pas la moitié du nombre de sièges. Souvent, sur les spectacles grandioses de chorégraphie et de gymnastique des participants, il y a plus que les spectateurs eux-mêmes. Ainsi, le stade du premier mai est l’exemple le plus frappant de la gigantomanie, inhérente à la fois au système socialiste en principe et au régime de la Corée du Nord elle-même.

La deuxième place en termes de capacité est occupée par le Indian Youth Stadium, qui en Bengali est appelé Yuba Bharati Krirangan.

C’est aussi connu sous le nom de Stade Salt Lake. Il y a un bâtiment à Calcutta, en Inde. Le stade construit en 1984 abrite actuellement 120 000 personnes, la dernière reconstruction ici a été réalisée en 2001. Le toit en aluminium ne couvre pas complètement les peuplements, mais seulement de 70%. Les sièges individuels sont principalement dans le podium central, tandis que le reste de la zone est attribué aux bancs. Le stade est équipé de son propre générateur diesel, il existe également son propre système d’alimentation en eau. L’événement sportif le plus célèbre, qui a eu lieu ici, était les III Jeux d’Asie du Sud. Le stade abrite l’équipe nationale de football de l’Inde et trois clubs: Mohammedan, East Bengal et Mohun Bagan.

Le troisième plus grand au monde est le Beaver Stadium, qui est dans University Park, comté County County, Pennsylvanie, États-Unis.

La capacité du centre sportif est de 107282 personnes. Le stade a été construit en 1960 et la dernière fois qu’il a été récemment reconstruit en 2008.Le bâtiment est considéré comme universitaire. La traduction directe du nom ressemble à “Beaver Stadium”, mais cet animal n’a rien à voir avec cela. Le stade a été nommé d’après James Addams Beaver, qui était le gouverneur de Pennsylvanie en 1887-1891. À la fin de sa carrière, la politique de Beaver était dirigée par une université locale. Le record de la présence du stade a été établi en 2002, même avant la dernière altération. Il y avait 110753 spectateurs. Les magasins sont partout, à l’exception des deuxième et troisième rangs des stands. Dans le stade, ils jouent au football américain. Beaver Stadium abrite l’État de Penn State Knightney Lyons, membre de l’Association nationale des étudiants (NCAA).

Suivant dans la capacité est le Michigan Stadium, qui est à Ann Arbor, Michigan, États-Unis.

Sa capacité est de 106201 personnes. Le stade universitaire a été construit en 1927, abritant alors 72 mille, mais chaque reconstruction ultérieure a augmenté ce chiffre. Surtout en 2003, le stade a été visité par 112 118 spectateurs. Il n’y a que mille moins que dans le stade de Pennsylvanie. Je dois dire qu’un tel duel de correspondance ne donne pas la paix au Michigan. En décembre 2007, une nouvelle reconstruction a commencé, qui prévoit d’augmenter la capacité à 108 000, ce qui contournera les principaux concurrents. Le coût prévu des travaux est de 226 millions, et le travail devrait être achevé en 2010. Cependant, tout de même, le Michigan Stadium est le premier aux États-Unis en termes de fréquentation moyenne. Les endroits debout ne sont pas du tout, mais aussi des sièges individuels. Voici le club du football américain Michigan Woolverainis, de la NCAA.

Dans la cinquième place est sans exagération le stade légendaire Azteca (Estadio Azteca), dans la ville de Mexico, la capitale du Mexique.

Sa capacité est de 105064 personnes. Le bâtiment a été construit en 1966 et a été reconstruit avant la Coupe du Monde en 1986. Ici, des matchs ont été joués à toutes les étapes: l’ouverture de match, la phase de groupes, les quarts de finale (c’était juste Maradona qui a marqué ses buts célèbres à la “Main de Dieu” britannique et “But du siècle”). Aux “Aztèques” se jouaient des demi-finales et la finale de ce championnat. Les Mexicains ont déjà eu l’expérience de la tenue de la Coupe du Monde et juste sur ce stade. En 1970, les matches de toutes les étapes se sont déroulés à nouveau. Aux Aztèques entrés et aux Jeux olympiques, en 1968, il y avait des matches de football. De plus, le légendaire stade a accueilli la Coupe des Confédérations en 1999. Le nom du bâtiment est directement lié au passé aztèque du pays. Il y a eu un moment où le stade a été rebaptisé “Estadio Guillermo Canedo”, puisque le nom “Azteca” appartenait à une société de télévision qui ne voulait pas donner un beau nom. Cependant, les fans n’aimaient pas le nouveau nom, le stade était encore appelé «aztèque». En conséquence, les autorités ont dû renvoyer officiellement le nom. Le stade se compose de quatre niveaux, divisés en sept sections. Le toit ferme les stands de 70%, et ce n’est pas seulement le club de football américain, mais l’équipe nationale mexicaine.

Ensuite, l’American Ohio Stadium, qui se trouve dans la ville de Columbus, dans l’Ohio.

Sa capacité officielle est de 102329 personnes. Appartient au stade universitaire d’état. Le bâtiment a été construit en 1922 et la dernière fois qu’il a été reconstruit en 2001. Mais les événements sportifs ne se déroulent que pendant la journée, car il n’y a pas d’éclairage ici. Tous les sièges sont sessiles, bien que dans les stands se trouvent des bancs partout, sauf pour les cinq secteurs centraux avec des sièges individuels pour les membres du club. L’entrée centrale elle-même est décorée sous la forme d’une rotonde. Le stade lui-même a une forme ovale, en raison du fait qu’il avait d’abord des tapis roulants et une compétition de piste et de terrain a eu lieu là-bas. À l’époque, le South Stand n’était pas du tout, l’arène avait l’air d’un fer à cheval, symboliquement symbolique. Les tapis de course ont été enlevés seulement en 2000, alors que le champ a été déposé plusieurs mètres. Dans ce cas, les stands du niveau inférieur ont été complétés afin que le stade devienne purement footballistique.La tribune du sud n’a pas non plus apparu immédiatement. Il est curieux que les fonds destinés à la reconstruction aient été attribués exclusivement par le club et par des dons, ni la ville ni l’université n’a alloué de financement pour la reconstruction. Le champ ici est artificiel. Le record de présence ici a été établi en 2008, lorsque 105711 spectateurs se sont réunis ici. Le stade de l’Ohio est devenu célèbre pour le fait que le bruit le plus fort de la foule de fans déjà enregistrés dans les stades a été enregistré là-bas. Mais cette réalisation a déjà été interrompue par Liverpool Anfield Road. Voici le club de football américain Ohio State Buckkey, qui parle à la NCAA. Jusqu’en 1999, il y avait aussi un club de footballeurs de la MLS League Columbus Crew.

En outre, la capacité est suivie par le DTC du Texas Memorial Stadium (Austin, Texas, États-Unis).

Capacité du complexe sportif – 101096 personnes. Et ce stade appartient à l’université. Il a été construit en 1924, et la dernière reconstruction a eu lieu ici en 2009. Cependant, après la fin des travaux, de nouvelles transformations ont été lancées, ce qui devrait augmenter la capacité à 115 000. Dans les stands, outre les sièges individuels, il y a aussi des bancs. S’agit en particulier de la tribune occidentale, dont la hauteur n’est pas inférieure à treize étages. Plus récemment, le Northern Stand a été reconstruit, situé juste à l’extérieur de la porte, et le deuxième niveau, qui ressemble à une continuation de la plate-forme de l’Est, a été construit sur celui-ci. Changement important et la façade du stade. À l’heure actuelle, des travaux sont en cours sur le South Stand, qui devrait devenir un nord symétrique. Il est prévu que, même en cas d’installation de sièges entièrement individuels, le stade sera le plus important d’Amérique et le troisième au monde. Si vous quittez les magasins, alors peut-être que le stade du Texas dépassera l’Indien, ce qui est en deuxième position. Le stade a été nommé d’après l’entraîneur légendaire dans cet état, Darrel Royal. Le mot Mémorial en son nom est apparu en raison du comité universitaire des vétérans de guerre, qui a rendu hommage à tous les diplômés du stade qui sont morts dans les batailles. Le stade est joué par le club américain de football Texce Longhorns de la NCAA.

Le huitième de la liste est suivi par Melbourne Cricket Ground, situé à Melbourne, en Australie.

Les Australiens eux-mêmes appellent leur structure MCG, parfois même plus courts – G. La capacité du stade est de 100012 spectateurs. Il a été construit il y a longtemps – en 1854. Ensuite, naturellement, la configuration et la capacité étaient complètement différentes. La dernière reconstruction ici a été réalisée en 2006. Le stade est également connu pour le fait qu’il existe les tours d’éclairage les plus hautes du monde. Au-dessus des stands, il y a une visière, mais elle ne les recouvre pas complètement. Possède un complexe de Melbourne Cricket Club. Au stade sont des matchs des équipes nationales d’Australie pour le cricket et le football. En outre, quelques clubs locaux et plusieurs équipes de football australien (mélange local de rugby et de football) jouent au cricket ici. En 1956, c’est ce stade qui a accueilli les Jeux Olympiques, devenant leur arène principale. Ensuite, spécialement pour cet événement, une reconstruction majeure a eu lieu. À cette époque, la capacité du stade était de 120 000 personnes, ce chiffre est de 130 000, ce que le stade a pris en 1959. Pendant le passage des Jeux olympiques de Sydney en 2000, le stade accueillait les matches du tournoi de football. En janvier 2009, le stade a été reconnu comme l’une des sept merveilles du sport. MCG est situé dans le parc olympique, dont la partie principale relie les transitions sur les voies ferrées. À gauche se trouvent le canal d’aviron et une foule d’installations sportives, y compris les tribunaux où se déroule le célèbre Australian Australian Open. Soit dit en passant, ces cours fermées ont été construites ici depuis longtemps, restant longtemps exceptionnelles dans leur genre.

La neuvième place appartient au Neyland Stadium, Noxville, au Tennessee, aux États-Unis.

Il a été construit en 1921, et la dernière reconstruction a eu lieu en 2009. En conséquence, sa capacité a même diminué.Maintenant, c’est 100011 au lieu du 102037 précédent. Cela a jeté le stade de l’ancien septième rang à la neuvième. Le stade en général est constamment reconstruit, en moyenne tous les 5-10 ans. Cependant, jusqu’en 2006, toutes les activités ont mené à une augmentation de la capacité, l’indicateur le plus élevé a été atteint en 2006 par 104079 spectateurs. Le stade lui-même, comme c’est habitué aux États-Unis, appartient à l’université. Sur ses stands se trouvent des bancs installés. Le stade a reçu son nom en l’honneur de l’entraîneur-innovateur réussi de l’équipe locale du général Robert Nyaland. Ce stade a été inclus dans la liste élargie de 70 stades qui revendiquent le droit d’accueillir des matchs de la Coupe du Monde 2018 ou 2022 dans le cas où les États-Unis sont choisis comme l’hôte du monde. Voici le club de football américain Tennessee Voluntirs, de la même ligue NCAA.

La dixième place de la liste est le célèbre Camp Nou à Barcelone, en Espagne.

Contient le célèbre spectateur du géant du football 98934. C’est le plus grand stade d’Europe. Il a été construit ici en 1957, et sa dernière reconstruction a eu lieu en 1998. Selon le classement de l’UEFA, le stade a cinq étoiles – la note la plus élevée, ce qui permet de tenir des matchs du plus haut niveau. En conséquence, il y avait deux finales de la Coupe des vainqueurs de 1972 et 1982, une finale de la Coupe des champions de 1989 et une finale de la Ligue des champions de 1999. Au Camp Nou a passé des matches du championnat d’Europe de football en 1964 et de la coupe du monde de 1982. Sur ce stade, le stade a pris six matchs, dont un match-opening et une demi-finale. À cette époque, la capacité du bâtiment en général était de 120 000 personnes. Le nom du stade est traduit par New Field, car le stade était nouveau par rapport à son prédécesseur. Le nom officiel est l’Estadio del Club de Futbol de Barcelone, mais tous continuent à l’appeler Camp Nou. En conséquence, en 2001, il a été décidé de donner ce nom officiellement. Selon les exigences de l’UEFA en 1998, tous les sièges étaient équipés de sièges individuels, de sorte que tous les magasins ont été retirés dans le stade. Par conséquent, pour réduire la perte de sièges, le niveau du champ a dû être abaissé et, grâce à cela, les peuplements ont été prolongés. La direction de Barcelone a prévu une reconstruction à grande échelle d’une valeur de 250 millions d’euros. Selon les projets, un toit apparaîtra sur les stands, et la capacité augmentera à 106 000 personnes, ce qui permettra de contourner Aztec. Le stade lui-même appartient au club de football “Barcelone”, qui joue dessus.

Add a Comment