Les habitudes féminines les plus horribles

Une femme amoureuse peut être aussi belle que Angelina Jolie, intelligente comme Marie Curie et sans prétention, comme Cendrillon. Mais encore un homme ne peut pas laisser la sensation que quelque chose ne va pas. Et ce n’est pas la princesse avec qui vous voulez construire votre vie, un conte de fées.

Tout le culpabilité de beaucoup d’habitudes féminines terribles qui mènent simplement un homme sur lui-même. Tous ne parviennent pas à mettre en place. Donc, ici, les principaux ennemis des hommes – les pires habitudes féminines.

Les habitudes féminines les plus horribles

Émotivité.

Toute femme gémit et gémit. Manifestations de sentiments pour la journée est tellement que c’est ennuyeux pour tous les hommes. Quand les dames expriment leurs émotions de façon modérée, cela touche même. Mais la présence constante d’une femme dans un état d’affection laissera bientôt même le gentleman le plus réservé. À l’émotion et à la suspicion, les femmes aiment se poser des problèmes inexistants et donner non seulement des sentiments, mais aussi du temps, de l’argent pour combattre l’ennemi invisible.

Impatience.

Ce comportement est également ennuyant. Les dames aiment appeler “juste comme ça” à leur bien-aimé, en demandant comment il fait. Et ils n’ont pas peur d’une réunion importante. Oui, et les cas habituels de lire l’application SMS de quelqu’un d’autre au téléphone. En conséquence, chaque homme commence à devenir nerveux, en découvrant que son espace personnel se fond rapidement. Le comportement sans cérémonie des femmes qui croient qu’un être cher est leur propriété devient une excellente raison pour les scandales et les clarifications orageuses des relations.

Arrogance.

Les femmes affichent souvent leur attitude arrogante. Cela se manifeste dans des lèvres gonflées et un regard arrogant. Cependant, tous les hommes ne sont pas prêts à endurer de telles manifestations de nature “royale”. Les garçons sont encore nerveux à propos de la critique et des revendications infinies d’amis de l’école. En grandissant, ils n’écoutent jamais la morale. Mais il suffit de laisser la femme savoir que vous devez modérer votre ardeur, comme l’autre côté de l’arrogance apparaît – le ressentiment. Encore une fois, des lèvres soufflées et un regard fier.

Pretense.

Tout homme sait combien les femmes sont insidieuses. Leurs esprits inventent des moyens sophistiqués de tricherie. Même dans les contes populaires russes, le personnage principal, Ivan, est nécessairement un imbécile. Et Vasilisa sera nécessairement le Sage. Ce qui peut arriver avec la fille la plus ordinaire est incomparable avec les fantasmes masculins. Les jeunes filles nous organisent des spectacles avec un drame étonnant qui peut rendre un homme faché.

Illogic.

Tout le monde sait depuis longtemps qu’il ne vaut pas la peine de rechercher la logique dans les actions des femmes. Le comportement des dames fait souvent que les hommes comprennent mal, éblouissent et sont alarmés. En fin de compte, l’homme commence à devenir nerveux, ne comprenant pas les motifs de la dame. Elle peut être significativement silencieuse ou parler avec des conseils, donnant à l’homme le droit de deviner ce qu’il faut entendre. En conséquence, la communication dans différentes langues va rapidement devenir une source d’irritation. La conséquence d’une telle réflexion peut être une option. Les femmes sont facilement en retard pour les dates. Un homme doit les attendre avec patience.

Les habitudes féminines les plus horribles

jalousie.

Qu’est-ce qui pourrait être pire que la jalousie féminine désintéressée? Il peut résulter de rien, il est tout simplement impossible de l’éviter. Une fille peut simplement apercevoir quelque chose et c’est une excellente façon pour des performances hystériques. Pour beaucoup, la jalousie est une boisson tonique, mais ce n’est que vrai quand il décline seulement les nerfs. La bonne chance peut être considérée lorsqu’une querelle fondée sur la jalousie conduit à une réconciliation passionnante dans le lit. Habituellement, une telle manifestation de suspicion féminine est excessive. C’est ennuyant et amène l’homme à la limite.

Infantile.

De belles dames, bien sûr, méritent des hommes forts pour prendre soin d’eux, les chérir et les chérir. Les cavaliers sont même prêts à pardonner à leur femme à distance. Cependant, lorsque la bêtise s’accompagne d’un infantilisme et que, dans les mains d’un homme, il est une femme capricieuse, la garde et l’apaisement de la mine ne sont pas suffisants pour tous.La dame peut se comporter avec des notes pleins et enfantinement exigeantes, en organisant des histoires. L’infantilisme ressemble à des hommes stupides et nerveux.

Shopmanomania.

Un passe-temps favori pour les femmes est le shopping. L’amour infini par le fait d’acheter un homme normal est tout simplement hors de son pouvoir. Peu de gens peuvent partager la passion d’une femme pour faire du shopping. En conséquence, l’homme languit nerveusement à côté de sa petite amie, dont les yeux brûlent autour de la vitrine. Une femme est prête à “déposer une minute” au magasin et passer une heure là-bas. Un homme pendant ce temps peut faire quelque chose de nerveux et de créer.

Les habitudes féminines les plus horribles

Boltiness.

Ce vice féminin est indéniable. Pour les femmes, il n’y a pas de sujets sans importance, elle ne pourra pas s’endormir jusqu’à ce qu’elle et son amie discutent de tout dans le monde. Un homme peut s’endormir même pendant une conversation, et ce n’est pas la pire option. Il peut patiemment écouter l’érosion des ossules des femmes tout autour, et dans son cœur, il n’accumule que la colère contre une amie chatoyante.

Chantage sexuel.

Il arrive que, pour avoir refusé de retirer les ordures le soir, un homme perd du sexe. Une telle inaccessibilité est un véritable chantage féminin. Réalisant leur force, les jeunes filles commencent à se venger de leurs hommes pour leurs faiblesses même, ce qui interdit l’accès au corps. Mais le chantage sexuel ne renforce pas les relations, mais seulement les secoue. En réponse, il faut attendre d’un homme que de l’obéissance, mais du mécontentement et de la colère.

Add a Comment