Les chiens les plus audacieux

L’histoire de l’amitié entre l’homme et le chien est plus d’un millénaire. Ces animaux à quatre pattes ne sont pas aussi arrogants que les chats. En ce qui concerne un homme, les chiens montrent de l’amour et de la dévotion et, si nécessaire, ils peuvent afficher un courage sans précédent.

Les chiens les plus audacieux

Laika.

L’histoire de ce chien est à la fois la plus révélatrice et la plus déprimante de cette liste. Après tout, Laika est devenue non seulement le premier animal à avoir été dans l’espace, mais aussi la première victime de ces vols. Lors de la préparation de l’expérience, les chiens ont été choisis, et non des singes, car ils sont mieux adaptés à la formation. Un chien de deux ans Laika a été choisi, qui a pesé 6 kilogrammes. Avant le vol, elle a subi une opération dans laquelle les capteurs ont été installés sur les côtes et près de l’artère carotide. Le lancement a eu lieu le 3 novembre 1957. La conception de la roquette n’a pas présuppose en principe le retour à la Terre. Les capteurs de l’animal ont montré qu’elle avait survécu avec succès à la procédure de lancement et de volée en orbite. En gravité nulle, son pouls est devenu normal. Laika a pu faire 4 tours autour de la planète. Mais en raison des erreurs dans les calculs, la température à l’intérieur du satellite a augmenté à 40 degrés, et le pauvre animal est mort de surchauffe. Le vol Laika est devenu une sensation dans la presse occidentale. Elle était admirée, mais en même temps elle était désolée. Toute l’année, l’URSS a signalé l’état de santé de l’animal déjà mort, et quand il a été signalé la mort de l’animal, une multitude de critiques ont frappé les autorités. Ce vol était très important. L’animal audacieux a prouvé qu’une créature vivante peut voler dans l’espace, et l’homme a de nouveau démontré qu’il n’aurait pas peur de tuer un ami pour atteindre ses objectifs. Des monuments et des chansons ont été écrits en l’honneur du brave Laika.

Les chiens les plus audacieux

Bobby.

Cette histoire s’est produite en 1923. Le chien collie lui-même appartenait à une famille qui vivait en Oregon. Quand son maître a voyagé en Indiana, le chien a été perdu. Sa recherche de succès n’a pas apporté, et la famille est revenue à la maison. Six mois plus tard, le chien apparut en Oregon, battant 4 500 kilomètres. Bobby était très émacié et maigre, il se tenait à peine debout. Les pattes d’un chien courageux et fidèle ont été essuyées vers l’os. Le chien a été trouvé par la fille adoptive de la famille, Nova. Elle a appelé un chien sale comme Bobby, et elle a répondu à ce nom! Personne ne peut comprendre comment le chien aurait pu parcourir ce long chemin et comment elle savait où aller. Son voyage a eu lieu pendant l’hiver. Les gens qui ont aidé Bobby ont commencé à écrire à son maître. Le chien pouvait se rappeler le chemin du retour, apparaissant dans les maisons où la famille était restée, et dans les mêmes villes. Cet incident a rendu Bobby célèbre. À propos de lui, les journaux ont été écrits, des films ont été réalisés, des livres ont été publiés. En Oregon, Bobby a même construit sa propre maison de rêve – avec de petites fenêtres et des rideaux sur eux. Le chien était un membre d’honneur à l’exposition de Portland – il est venu regarder 100 000 personnes. En 3 ans, le chien est mort, il a été enterré avec honneurs dans un cimetière spécial pour les animaux. Jusqu’à présent, dans sa ville natale, Bobby, le 15 février, est célébré le jour de sa mémoire.

Les chiens les plus audacieux

Appallo.

Lors de l’attentat terroriste contre l’Amérique le 11 septembre, une unité canine spéciale K-9 a pris une part active dans la sauvegarde des personnes. C’est Apollo qui a reçu une médaille pour tous les chiens courageux qui ont accompli cet exploit. Un chien de la race de berger allemand est né en 1992, après avoir passé des cours spéciaux pour les chiens pour rechercher et sauver des personnes. Ce chien est arrivé sur les lieux de la catastrophe seulement 15 minutes après son accomplissement. Le feu et les débris qui tombent ont presque tué le brave sauveteur. A sauvegardé sa chute dans la piscine juste avant l’effondrement des tours. Après que son maître, Peter Davis, a tiré le chien de là, ils ont continué à les chercher sous les décombres et à sauver des gens. Après cette histoire, Appollo a travaillé en République dominicaine, aidant à nettoyer les décombres après les ouragans. Le chien courageux est mort en 2006.

Les chiens les plus audacieux

Old Shep.

Ce chien a aidé son maître à nourrir les moutons au Montana. Au cours de l’été 1936, un homme est tombé malade et est allé avec Shep à la ville.Mais le berger ne put se rétablir, il mourut. Son corps a été embarqué et envoyé à des parents. Les travailleurs de la station ont prêté attention au chien quand il est apparu sur la plate-forme et a regardé le cercueil qui a été chargé dans le train. Lorsque la composition a disparu, Shep est restée au même endroit pendant six ans. Il a salué et salué les quatre trains qui sont arrivés tous les jours à la gare. Dans le même temps, le chien risquait d’être écrasé. Finalement, le 12 janvier 1942, une tragédie s’est produite – un chien aveuglé et assourdi glissa sur les pistes glacées et ne pouvait pas s’éloigner de la locomotive. Un chien bien connu a reçu une nécrologie détaillée, des centaines de personnes l’ont escortée en chemin et une garde d’honneur. Au sommet de la colline au-dessus de la gare, on creusait une tombe, et les lanternes allumèrent les lettres SHEP même pendant la nuit. Au fil du temps, la gare a été abandonnée, ils ont oublié le chien. Seulement en 1988, cet endroit était à nouveau paysagé, et le monument en bronze a été ouvert au chien lui-même dans la ville. Shep se trouve dans la même position où il a attendu son maître, n’ayant pas peur de passer des trains.

Les chiens les plus audacieux

Nemo A534.

Ce chien a servi dans l’armée et a subi un baptême de feu au Vietnam. Et il est devenu célèbre lors de l’attaque d’ennemis sur la base américaine. Cela s’est produit le 5 décembre 1966. Pendant l’attaque du mortier, Nemo a signalé la présence de scouts. Au cours de l’escarmouche qui a suivi, le chien a été blessé par les yeux et le nez, mais est néanmoins resté pour garder les corps des blessés. Nemo ne permettait même pas une brigade médicale envoyée par les Américains. Seul le vétérinaire a pu conduire le chien courageux du corps de son propriétaire. C’est grâce au chien qu’il est resté vivant. Lorsque Nemo est arrivé aux vétérinaires, il était en mauvais état. Il a reçu une transplantation de peau sur son visage et a enlevé son œil, et a également fait une trachéotomie pour aider à respirer. Mais cela n’a fait qu’améliorer son audition et son odorat. Après 8 mois de traitement, le chien courageux était de nouveau dans les rangs. Après ces événements, le Berger allemand de 5 ans est revenu à la retraite au Texas.

Les chiens les plus audacieux

Jackie.

Ce chien est tombé dans l’histoire comme un critique inconciliable du nazisme. Dans le même temps, ces actions étaient d’une nature absolument ouverte. Un dalmatien nommé Jackie appartenait à Toru Borgu, un homme d’affaires du Tampere finlandais. L’homme lui-même avait un bon sens de l’humour – il a enseigné à son chien à soulever sa patte, réagissant au mot «Hitler» et parodiant la salutation des fascistes. Les Borg au début de 1941 ont été convoqués à l’ambassade d’Allemagne, où ils ont interrogé sur les capacités inhabituelles de son chien. Le Finlandais lui-même a dit qu’il n’appelle pas le chien Hitler, mais si souvent sa femme l’appelle. Les Borg ont assuré aux diplomates allemands qu’il n’avait jamais cherché à offenser le Troisième Reich. À propos de ce cas, même Berlin a appris. Le chien courageux était intéressé par le ministère des Affaires étrangères, le bureau d’Hitler lui-même et même le ministère de l’Économie. Les Borg ont décidé de travailler financièrement: le commerce de gros avec lui lors de l’impact sur les fournisseurs a pris fin. Le ministère des Affaires étrangères cherchait une occasion de poursuivre les Borg et son chien. Mais l’affaire a été fermée, car il n’y avait tout simplement aucun témoin prêt à confirmer leurs accusations. Les fascistes ne pouvaient pas arrêter cette moquerie. Borg lui-même vivait âgé de 60 ans, mourir en 1969, et Jackie est morte d’une mort naturelle.

Les chiens les plus audacieux

Lukaniko.

Ce chien est tombé dans l’histoire en tant que vieux rebelle. Dans l’histoire moderne de la Grèce, il y a eu des émeutes de masse liées à la crise financière dans le pays. L’oignon est devenu une figure de culte de ces événements, sans qu’il n’y ait pas une seule démonstration. Le chien s’est distingué en mordant les talons des officiers OMON, aboyant avec des slogans et en urinant contre des représentants de l’ordre. Le nom du chien se traduit par “saucisse”, elle a réussi à devenir un véritable symbole de résistance. Le chien rouge, qui s’est familiarisé avec les chroniques des journalistes, a même consacré un groupe à Facebook, où ils publient les dernières nouvelles de la vie d’un révolutionnaire courageux. À propos du chien qui a raconté à tous les journaux grecs, il a remis la queue sur de nombreuses chaînes de télévision dans le monde. Le propriétaire de Sausage n’est pas, elle se promène à Athènes par elle-même.Mais seulement dans la ville, il commence quelque part une manifestation et un conflit avec les autorités, comme un chien ici comme ici. Il se tient toujours du côté des manifestants, esquivant habilement les pierres volantes. Comme d’autres chiens errants à Athènes, la saucisse a une étiquette avec un nombre sur son cou. On peut dire que le chien lutte pour sa vie aussi – après tout, les réductions du budget peuvent entraîner une réduction du programme de protection des sans-abri.

Les chiens les plus audacieux

Gander.

Ce nouveau chien à l’origine avait le nom Pal. Avec un grand et gentil chien, les enfants aimaient jouer. Mais Gander a accidentellement gratté son visage avec une patte. Préoccupés par les problèmes possibles, les propriétaires ont donné leur chien pour servir dans l’armée canadienne. Là, les soldats ont renommé leur ami à quatre pattes, Gander, lui donnant le poste de sergent. Le chien a joué son rôle à Hong Kong en décembre 1941. Pendant les combats féroces des Canadiens avec les Japonais, Gander a cessé deux fois les attaques ennemies. Lorsque l’ennemi a lancé une grenade, le brave chien l’a immédiatement ramassé et a fui dans la direction des Japonais. Gander est mort à la suite de l’explosion, mais a réussi à sauver la vie de plusieurs soldats blessés. Son chien a reçu le prix à titre posthume et seulement 50 ans après son exploit. Et le nom du chien courageux a été inclus dans la liste des anciens combattants de cette bataille à la plaque commémorative à Ottawa.

Les chiens les plus audacieux

Barry.

Ce St. Bernard est entré dans l’histoire comme l’un des secouristes les plus réussis de l’histoire. Depuis les moines du XVIIIe siècle vivant dans les Alpes, ont décidé de garder les chiens avec eux, de sorte qu’ils ont participé à des opérations de sauvetage sur des étendues enneigées. Barry est né en 1800 et a servi avec le monastère de Saint-Bernard. Il est situé près du col du Grand Saint-Bernard. Il y avait une fois une route reliant l’Italie à l’Europe. Le chemin était difficile, car souvent une tempête a commencé. Les moines ont présenté une race spéciale – saint Bernard, qui, grâce à leur faible force, a aidé à trouver des personnes perdues. Barry lui-même était moins que le St. Bernards actuel. Il ne pesait que 40 à 45 kilogrammes. Pendant sa vie, un chien courageux peut sauver au moins 40 personnes. Le cas le plus célèbre était le sauvetage d’un petit garçon qui s’est figé dans une grotte de glace, se cachant là-bas de l’avalanche. Le chien l’a réchauffé, le léchant, puis l’a traîné sur le sol et même sur son dos. Selon la légende, la mort de Barry provient d’un couteau d’un soldat suisse. Le chien a creusé dans la neige, mais l’homme a pris saint Bernard pour le loup et a commencé à se défendre. En fait, après 12 ans de service, Barry s’est retiré au monastère de Berne, où il a vécu pendant 2 ans de plus. En l’honneur de ce chien dans le monastère de Saint-Bernard, il y a encore au moins un chien avec ce nom. En 2004, la Fondation Barry a été créée, qui est l’élevage de chiens de cette race.

Les chiens les plus audacieux

Chips.

Ce chien a prouvé à plusieurs reprises que son courage ne connaît pas de limites. Chips est considéré comme le chien le plus mérité et le plus courageux de la Seconde Guerre mondiale. Le chien était une croix entre un berger allemand, un collie et un husky sibérien et avait l’air plutôt inoffensif. A fait don de son chien aux besoins de l’armée Edward Rehn de la ville de Pleasantville. Le chien a passé un cours de formation pour le service de garde et a été affecté à la troisième division d’infanterie. Au cours des services, Chips a visité l’Afrique, la Sicile, l’Italie, l’Allemagne et la France. Son plus célèbre exploit le chien effectué le 10 juin 1943. Pendant l’atterrissage en Sicile, les soldats américains furent forcés de s’arrêter – le nid de mitrailleuses coulait tout autour. Puis Chips s’est précipité dans le bunker et a obligé les Allemands à se rendre, en dépit de plusieurs blessures par balle. Un chien courageux a été présenté au général Dwight Eisenhower, commandant des forces alliées. Chips a même été récompensé par un Purple Heart Silver Star, mais plus tard, les prix ont été retirés, afin de ne pas offenser les soldats. En décembre 1945, le chien a été chargé de l’armée et est revenu à la famille de son maître. En 1990, Disney a même réalisé un film sur ces événements.

Add a Comment