Hydronephrose

L’hydronéphrose du rein

est une transformation de l’hydronéphrose du rein. La maladie est une expansion du système cup-and-pelvic (qui combine plusieurs tasses rénales qui s’ouvrent dans le bassin rénal) de l’organe.

Hydronephrose

L’hydronephrose dans sa phase initiale entraîne une augmentation insignifiante de la pression dans le système rénale et pelvienne, mais à mesure que la maladie se développe, la pression augmente et, finalement, entraîne un effet sur l’organe entier et endommage le tissu rénal.

Dans l’hydronéphrose, les symptômes suivants sont fréquents: l’hématurie, la douleur et la possibilité de palper le rein, mais leur combinaison n’est pas suffisante pour diagnostiquer l’hydronéphrose (car des symptômes similaires sont présents dans d’autres maladies du système urinaire). Par conséquent, un examen complet, en particulier, le passage de patients atteints d’échographie (échographie).

Toujours en pratique médicale, la radiographie des voies urinaires et l’urographie intraveineuse sont utilisées pour diagnostiquer la transformation de l’hydronéphrose du rein et déterminer le degré de progression de la maladie, avec l’aide de laquelle il est possible d’évaluer l’état de l’organe et sa fonctionnalité. La signification a également clarifié les plaintes du patient et les données des tests de laboratoire.

Le traitement de l’hydronéphrose vise à éliminer les causes qui ont conduit au développement de cette maladie. Peut-être que le traitement chirurgical (l’hydronéphrose prudente est traité dans son stade initial) – le pronostic est habituellement favorable.

Il est nécessaire de se conformer à un certain régime (la teneur en acides aminés essentiels dans les aliments, la consommation de baies, les légumes et les fruits, en limitant l’ajout de sel de cuisson, etc.) aux patients atteints d’hydronéphrose.

L’hydronéphrose du rein est un élargissement des calices rénaux et du bassin.

Dans une langue généralisée, le rein fonctionne comme suit: l’urine s’accumule continuellement dans les tissus de cet organe, qui se rassemble dans le calice et le système pelvien du rein, puis pénètre dans l’urètre qui débouche dans la vessie. Avec l’hydronéphrose, l’urine s’accumule dans le système ci-dessus en grandes quantités, en raison de laquelle l’expansion se produit.

L’hydronephrose est une maladie polyéthiologique.

Cela signifie que de nombreuses raisons peuvent influencer le développement de l’hydronéphrose. Tous sont unis selon le principe qui conduit à l’hydronéphrose du rein.

L’altération de l’écoulement d’urine est une condition préalable au développement de l’hydronephrose rénale.

C’est ainsi. Une obstruction à l’écoulement urinaire peut, par exemple, être une anomalie du développement des voies urinaires, de l’urolithiase, des lésions urinaires causées par un traumatisme, etc.

L’hydronephrose est divisée en primaire et secondaire.

La cause de l’hydronéphrose primaire, ou, comme on l’appelle, congénitale, est une anomalie du développement du tissu rénal ou des voies urinaires. Une forme innée de la maladie peut également se produire avec l’état des vaisseaux sanguins supplémentaires disponibles.
L’hydronéphrose secondaire peut se développer à la suite de tumeurs de l’urètre, du rein et du bassin rénal. En outre, les raisons de l’apparition de la transformation de l’hydronéphrose du rein (hydronéphrose) comprennent l’urolithiase (qui, néanmoins, est capable non seulement de provoquer la maladie, mais aussi sa conséquence) et les conséquences des blessures.

L’apparition de l’hydronéphrose est marquée par une augmentation de la pression urinaire dans le calice et le bassin du rein.

La conséquence de cette augmentation de pression est le développement de fibres musculaires et élastiques dans des structures étirables (dans le système rénal rénal et pelvien).
La première fois en raison de l’élasticité développée avec une pression accrue, le système tubulaire rénal combat le combattre avec succès, mais à un certain degré de son augmentation. Avec le développement de l’hydronéphrose, la pression tend à augmenter de plus en plus, de sorte qu’elle commence à agir non seulement sur le calice et le bassin du rein, mais aussi sur celui-ci, ce qui rend difficile de drainer l’urine hors de l’organe.
Si cette situation persiste pendant une longue période, la maladie peut causer des dommages au tissu rénal, ce qui entraîne une insuffisance des tubules rénaux et des glomérules contre l’atrophie, ce qui réduit la couche de l’organe dans lequel se forment l’urine primaire et secondaire.
Si la cause de l’hydronephrose humaine n’est pas claire et, par conséquent, elle n’est pas éliminée, la lésion continue et entraîne une amincissement du tissu rénal. Dans ce cas, le calice de l’organe et du pelvis atteint des dimensions énormes, l’action de la gravité conduit souvent au fait que le rein ne peut pas être conservé dans son propre lit – il descend.

L’hydronéphrose conduit au développement d’une insuffisance rénale.

Ceci est inévitable si la maladie dans le temps n’est pas détectable et n’élimine pas la cause qui a causé son apparition. Si l’hydronephrose est lancée, elle menace même si le rein cesse complètement de fonctionner, la mort peut se produire, puisque les substances du corps humain cesseront d’être excrétées, qui sont normalement excrétées dans l’urine, c’est-à-dire l’intoxication du corps par des produits métaboliques.

L’hydronephrose peut conduire au développement de l’urolithiase.

Comme indiqué précédemment, l’urolithiase peut être à la fois une cause d’hydronéphrose et sa conséquence. Urolithiase en conséquence de la transformation de l’hydronéphrose du rein peut aggraver le cours de l’hydronéphrose. Pour l’urolithiase (à la suite de laquelle la décharge normale de l’urine est également perturbée), la pyélonéphrite, une inflammation du tissu rénal, peut également se joindre. À une complication très grave et dangereuse de l’hydronephrose, la transformation du rein est une rupture inattendue du calice ou du bassin du rein, à la suite de laquelle l’urine entre directement dans l’espace rétropéritonéal.

Les manifestations de la transformation de l’hydronéphrose du rein sont nombreuses.

Cela est dû à une variété de raisons qui peuvent conduire au développement de l’hydronéphrose. Cependant, nous pouvons distinguer trois principaux symptômes de cette maladie, qui se rencontrent le plus souvent en présence d’hydronéphrose. Ceux-ci incluent ce qui suit: la possibilité de sondage pour déterminer le rein, l’apparence de la douleur et l’hématurie.

La transformation de l’hydronéphrose du rein peut donner différentes douleurs.

Si il s’agit du début de la maladie, les manifestations non fréquentes d’hydronéphrose sont des coliques rénales récurrentes. Leur apparence périodique est associée à des pointes de pression dans le système cup et pelvien. Les coliques rénales peuvent se produire lorsque les pierres se déplacent dans le cas où la transformation de l’organe hydronéphrose est accompagnée d’une urolithiase. Et la douleur qui se produit peut avoir un caractère très exprimé.
Dans la région de la taille et de l’abdomen avec hydronéphrose, des douleurs sourdes se produisent souvent. Vers le soir, la douleur peut augmenter sensiblement, mais la nuit, l’intensité du syndrome de la douleur diminue. En outre, une attaque de douleur peut se produire immédiatement après l’effort physique sur le corps du patient.
On sait que lorsque la maladie progresse, la douleur qui se produit est de moins en moins prononcée. Souvent, ils donnent, et si pour parler plus scientifiquement, ils irradient, dans le membre inférieur et l’aine.

L’hématurie est une caractéristique de la transformation de l’hydronéphrose du rein.

En fait, l’hématurie est une condition où des éléments sanguins se trouvent dans l’urine du patient. La cause de l’hématurie dans le cas de l’hydronéphrose est fortement différente de la pression normale (ascendante) dans le calice et du système pelvien du rein, ainsi que l’irritation du tissu rénal. L’hématurie peut également être observée pendant le mouvement des pierres (le cas échéant) et le microtrauma. En outre, l’hématurie elle-même peut provoquer la formation de pierres, c’est-à-dire l’urolithiase.

La possibilité de palpation du rein est caractéristique de la transformation de l’hydronéphrose du rein.

Il est important de comprendre que le rein est grandement augmenté en raison de l’augmentation de ses éléments constitutifs – les tasses et le bassin.Cependant, le rein ne peut pas être ressenti à travers la paroi abdominale. Fondamentalement, ce symptôme se produit chez les personnes qui ont un physique maigre, mais dans le cas d’une très grande augmentation du rein, il peut être ressenti par des personnes qui ne sont pas très minces.

La douleur, l’hématurie et la possibilité de palpation du rein sont des symptômes qui ne sont pas suffisants pour diagnostiquer l’hydronéphrose.

La raison en est simple: ces symptômes sont souvent exprimés dans d’autres maladies, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas caractéristiques uniquement de la transformation de l’hydronéphrose du rein. À cet égard, pour diagnostiquer l’hydronéphrose, il est nécessaire d’inspecter le patient et de mener des études de laboratoire et instrumentales. Sur la base de leurs données, un diagnostic correct peut être effectué.

Le passage de l’examen échographique est une étape obligatoire dans le diagnostic de l’hydronéphrose.

L’échographie (échographie) n’est pas seulement une méthode simple pour obtenir des données importantes sur l’état du rein, mais aussi une méthode fiable. La présence de pierres et la taille du rein vous permettent d’évaluer la radiographie d’enquête des voies urinaires.

L’urographie intraveineuse vous permet d’évaluer la fonctionnalité du rein.

Ceci est très important pour déterminer la présence d’hydronéphrose et le degré de sa progression, car les données échographiques et radiographiques ne suffisent souvent pas à dresser une image complète de la maladie.
L’urographie intraveineuse s’effectue comme suit: un nutriment est injecté dans le corps du patient avec une certaine substance. Il s’accumule dans les reins, après quoi il est excrété avec l’urine. L’essence de cette méthode est que le spécialiste, après une certaine période de temps après l’introduction de la substance, prend des photos. Ces images nous permettent de juger du degré de dégâts des tissus rénaux.

Dans le traitement de la transformation de l’hydronéphrose du rein, il est nécessaire d’éliminer la cause qui a provoqué le développement de la maladie.

Il s’agit d’une étape importante et principale du traitement, ce qui détermine son efficacité. Si une maladie rénale a conduit à une hydronéphrose, le traitement consistera à se débarrasser de cette maladie. Il peut s’agir d’un écrasement de pierres ou d’un traitement chirurgical (élimination des pierres).

L’hydronephrose est traitée avec une intervention chirurgicale.

Dans la médecine moderne, plusieurs méthodes sont connues pour se débarrasser de cette maladie. Ainsi, avec la transformation de l’hydronéphrose du rein, plusieurs types de chirurgie sont possibles. Tout d’abord, c’est l’accomplissement d’une anastomose entre le bassin et l’urètre, l’essence de cette opération est de créer une voie supplémentaire pour la sortie de l’urine de l’urine. En conséquence, une condition préalable objective est créée pour la normalisation de la pression dans le calice et le bassin rénal.
La deuxième opération possible dans l’hydronéphrose est associée à l’élimination de la constriction du complexe calice-bassin – dissection longitudinale des tissus et leur réticulation est effectuée. La couture est déjà effectuée dans la direction transversale. Ainsi, une des causes assez fréquentes qui conduisent à la transformation de l’hydronéphrose de l’organe est éliminée.
Le moment du traitement chirurgical est important: plus tôt l’opération correspondante est effectuée, plus tôt la récupération et plus la restauration des fonctions rénales est plus probable.
L’un des objectifs du traitement chirurgical est d’éviter la propagation de l’infection et le développement d’une insuffisance rénale. Les prévisions sont généralement favorables.

L’hydronephrose peut être durcie avec succès par des méthodes conservatives.

Malheureusement, ils ne peuvent être dispensés qu’aux premiers stades de la maladie, lorsque l’hydronéphrose n’a pas encore créé de problèmes de capacité humaine altérée et n’a pas entraîné une forte diminution de la fonctionnalité du rein. Par conséquent, s’il existe des signes de transformation hydronephrose du rein, une hospitalisation anticipée et une enquête sont nécessaires.

L’hydronephrose nécessite un certain régime alimentaire.

Le patient devrait consommer beaucoup de fruits et de légumes frais. Dans un jour, le patient est recommandé de boire au moins deux litres de liquide.En outre, les aliments inclus dans le régime devraient être à haute teneur en calories (les besoins quotidiens sont d’environ trois mille kilocalories). Les aliments devraient inclure des acides aminés essentiels (acides aminés qui ne peuvent être synthétisés dans le corps humain, mais doivent l’entrer sous forme prête). À cet égard, il est recommandé de suivre l’alimentation des oeufs de pommes de terre. Il est nécessaire de limiter la quantité de sel ajouté aux aliments.

Add a Comment