Familles d’Israël

La famille israélienne est considérée comme la famille la plus calme et la plus équilibrée du monde, il n’y a pas de place pour la grossièreté, ici, personne et ne jamais émettre de voix à personne. On croit que, dans ces familles, tout problème peut être réglé pacifiquement, ce n’est que de cette manière qu’il est possible d’atteindre l’équilibre et l’idéal dans la famille.

Familles d'Israël

La vie de la famille israélienne est basée sur le respect, qu’elle doit aussi transmettre à ses enfants. Les parents doivent être idéaux pour leurs enfants, leur responsabilité est de transmettre toutes leurs traditions familiales et nationales à leurs enfants. En outre, les enfants doivent inculquer les traits de caractère adéquats et, pour cela, vous devez avoir certaines compétences et capacités dans l’éducation.

En ce qui concerne la relation entre les hommes et les femmes dans la famille, dans la famille israélienne, les deux conjoints sont tout aussi importants. Bien qu’une femme abandonne le rôle de chef d’une famille chez un homme – cela ne signifie pas qu’un homme est quelque chose de meilleur ou plus important qu’une femme.

On croit que chacun dans cette vie a un rôle à jouer et que l’homme, la femme et tous les membres de la famille s’acquittent de leurs fonctions spécifiques. La raison pour laquelle une femme en Israël transfère l’autorité de l’autorité dans une famille à un homme n’est que la modestie d’une femme, bien que la femme elle-même comprenne que, dans certaines choses, elle est très supérieure à celle d’un homme.

Une sage femme israélienne est bien consciente qu’elle ne peut pas remplir tous les devoirs d’un homme et ne peut pas se passer de lui, la même opinion est garantie et l’homme, sachant qu’il est incapable d’accomplir tout le travail accompli à la maison et au pair par une femme.

Chaque personne est importante à leur place, sinon rien ne se passera dans cette vie. Beaucoup d’hommes comprennent également qu’une femme travaille beaucoup plus et ses devoirs sont beaucoup plus difficiles, et aucun homme ne peut remplir toutes ces fonctions.

Il ne devrait y avoir aucune atteinte aux droits d’une femme dans la famille israélienne, elle a le droit d’agir, selon ses besoins, mais doit toujours consulter son conjoint. Entre les époux en Israël, la pureté des relations doit être préservée, c’est-à-dire un exemple vif ou plutôt une ancienne tradition israélienne qui fait référence au principe féminin.

Au moment où une femme commence la menstruation, une femme est considérée comme non propre et un homme ne peut pas la toucher. Cette période commence dès le premier jour de la menstruation et jusqu’au jour où la femme nettoie. Le moment où le cycle de la menstruation devrait commencer devrait être connu de la femme et suivre strictement cette fois.

Une fois le cycle menstruel terminé, la femme doit compter encore sept jours et passer la cérémonie de nettoyage. Ce n’est qu’après cela qu’un homme israélien peut toucher sa femme.

On croit aussi que si un enfant est conçu au cours du cycle menstruel ou jusqu’à la fin de la cérémonie de nettoyage, il aura un personnage très grossier et impudent, et un enfant qui a été conçu en jours propres grandit comme une personne fine et gentille.

L’attitude particulière de la famille israélienne à l’éducation des enfants. Comme dans toute autre famille, les parents israéliens ne veulent que le meilleur pour leurs enfants.

Ils veulent que leurs enfants grandissent pour être des personnes bonnes et intelligentes, recevoir une éducation décente, occuper un emploi dans un emploi prestigieux et hautement rémunéré, de sorte que leurs enfants auront un réel succès dans les affaires de la vie et de la famille et qu’ils seront respectés et respectés partout. Cependant, pour les parents israéliens, cela ne suffit pas, tout cela ne suffit pas pour que leurs enfants grandissent, comme ils le souhaitent.

Les enfants de la famille israélienne sont élevés dans l’amour de leur religion et respectueusement doivent postuler à toutes les traditions nationales et religieuses nombreuses et anciennes. Les enfants doivent être sincères et avec un véritable amour et une tendresse non seulement pour leurs parents et leurs proches, mais aussi avec le même amour sincère doivent remplir toutes les coutumes religieuses et honorer leur religion.

Vrai, afin d’élever tout cela chez les enfants, les parents eux-mêmes doivent suivre strictement les coutumes et les traditions de leur religion et être un exemple pour leurs enfants. Dire que tous les Israéliens remplissent idéalement toutes les prescriptions, car tôt ou tard, chaque personne s’écarte un peu de son chemin.

Cependant, la tâche est de lutter pour l’amélioration personnelle et les enfants israéliens devraient voir tout ce à quoi les parents aspirent et en tirent un exemple. Le désir de corriger leurs erreurs de vie enseigne et les enfants ne répètent pas les mêmes erreurs que les adultes.

Ne craignez pas que les enfants voient les erreurs des adultes, il est très utile pour eux de savoir ce qu’il faut éviter dans la vie. En outre, vous devez communiquer très étroitement avec vos enfants afin d’établir une connexion très forte avec eux.

Les caractéristiques les plus importantes que les parents évoquent en Israël chez leurs enfants sont l’amour, la confiance et la peur profondes. L’amour et la confiance sont, bien sûr, les positions les plus importantes sur lesquelles vous devez vivre, la confiance en la famille est d’une grande importance, ainsi que l’amour pour tous ceux qui vous entourent et pour vos proches et vos amis.

Pourquoi devez-vous inculquer de la peur aux enfants? Après tout, ce sentiment ne peut rien apporter de bien. Un enfant en Israël doit avoir peur des conséquences de son mauvais comportement, il doit craindre le châtiment qui suivra après avoir commis une mauvaise action.

Bien que les parents en Israël essaient de ne pas punir leurs enfants, ils doivent parfois être tenus strictement, sinon ils grandiront simplement gâtés et grossiers. L’amour dans une famille israélienne est nécessaire dans l’éducation, car le manque d’amour peut pousser l’enfant loin des parents.

S’il n’y a pas de confiance dans la famille, cela affectera également le personnage de l’enfant, et il ne fera jamais confiance à personne dans sa vie. Ces sentiments doivent également s’appliquer aux traditions et aux coutumes religieuses.

Tout ce qui précède suggère que le principal dans une famille israélienne est encore l’implication des enfants dans la religion et le transport de cette religion à travers toute leur vie consciente, afin de transférer toutes leurs connaissances à leurs enfants à nouveau après un certain temps.

Add a Comment