Familles de Pologne

La planification familiale a toujours été un moment très important, car il est nécessaire de compter sur vos possibilités financières pour élever des enfants. Après tout, l’enfant doit être envoyé d’abord à l’école, pour lui donner une bonne éducation supérieure et, si possible, le soutenir de toutes les manières possibles.

Familles de Pologne

En Pologne, il est très difficile de planifier une famille et des enfants, car dans ce pays, l’avortement est interdit par la loi et les conjoints doivent faire très attention à ne pas s’entourer d’un groupe de bébés pleins qui doivent être nourris, nourris et élevés. On ne peut pas compter sur l’état de l’État, car toute l’aide de celui-ci se termine par un seul soutien pour enfants.

En raison de l’interdiction de l’avortement, les familles polonaises sont assez nombreuses, mais beaucoup de jeunes pensent maintenant à ce que ce serait essayer d’arrêter après la naissance d’un ou deux enfants. Que ce soit possible ou non, le taux de natalité en Pologne est très élevé et augmente chaque année de plus en plus.

Cependant, le nombre d’enfants nés hors mariage augmente également. Les Polonais sont toujours heureux d’avoir un bébé, car il n’était pas difficile d’éduquer et de le relever.

La mère n’abandonnera jamais son enfant. La vérité est qu’une situation imprévue peut toujours se produire et que l’enfant est parti sans que les parents obtiennent l’orphelinat. Les maisons d’enfants en Pologne ressemblent à des maisons ordinaires où les enfants sont entourés de personnes gentilles, d’amour et de respect, les chambres sont pleines de jouets, les choses et les enfants obtiennent toujours la meilleure qualité et la meilleure nourriture.

L’État de la Pologne attire l’attention sur les orphelinats et essaie d’augmenter le nombre d’enfants acceptés par les familles polonaises de ces orphelinats, en faisant tout pour s’assurer que chaque enfant a une famille. Pour un enfant adopté, un contrôle accru est établi, un suivi constant de la façon dont il vit avec les parents adoptifs.

De nombreuses familles polonaises se rassemblent généralement pour toutes les bonnes vacances, y compris Noël, Pâques et bien sûr tous les jubilés et les anniversaires des membres du ménage. Dans la famille des Polonais, un homme est considéré comme le principal salarié et le chef de la famille, indépendamment du fait que la femme peut travailler dans un emploi plus prestigieux et recevoir beaucoup plus que son mari.

Dans la famille, le mari exerce des fonctions purement masculines, ce qu’un homme fort doit faire. Tout au sujet du ménage reste à la charge de la femme. Cependant, les deux conjoints sont engagés dans l’éducation de l’enfant, bien que le conjoint puisse limiter ses fonctions: il peut marcher avec l’enfant, lui lire un livre, jouer avec lui et, même avec plaisir, le racheter. Cependant, seule la femme doit nourrir et habiller l’enfant. A cela l’homme ne touche jamais.

Il convient de noter que, malgré son agitation, une femme polonaise peut avoir l’air belle à tout moment, elle est toujours bien soignée et belle, quoi qu’elle fasse. Dans la maison de la femme polonaise, il y aura toujours un ordre, nulle part il est même impossible de voir même le moindre signe de poussière, dans le placard il n’y aura jamais de chemises d’hommes avec des boutons déchirés ou des trous dans des chaussettes.

Les parents en Pologne sont toujours prêts à aider leurs enfants, à emmener leurs petits-enfants dans leurs foyers pour l’instant et à aider les ménages. En général, vous pouvez toujours compter sur les grands-parents. En outre, les parents sont consultés en Pologne sur tous les problèmes sérieux. Le choix d’un nom pour un enfant ne peut pas se passer de la participation des grands-parents.

Ici, l’action la plus intéressante commence, donc le choix d’un nom a toujours lieu en tenant compte des traditions familiales, des désignations d’église d’un nom et aussi, il existe un certain nombre de restrictions d’état par des noms. Selon la loi, le nom de l’enfant doit refléter pleinement son sexe, vous ne pouvez pas donner de noms qui ne peuvent être déterminés exactement par le sexe masculin ou féminin.

Le nom d’un enfant est généralement donné au moment du baptême, et il peut s’agir de deux parties qui sont choisies selon les traditions slaves et les noms de chrétiens, qui sont choisis en fonction de la naissance de l’enfant ou du jour de son baptême.Le choix de deux noms est dû au fait que selon la tradition, l’enfant reçoit un nom slave, mais au baptême, le prêtre peut demander aux parents de donner à l’enfant un autre nom de chrétien, de sorte que les deux noms sont choisis à l’avance.

Les enfants en Pologne auraient eu trois ou même quatre noms auparavant, mais maintenant, la loi interdit d’avoir plus de deux noms. Le nom de l’enfant peut également être choisi sur la base de la mode, par exemple, l’enfant peut donner le nom du héros de la Pologne, des personnes célèbres ou même le héros du film sensationnel.

En ce qui concerne les noms de famille, ils passent généralement sur la ligne masculine, et le conjoint prend le nom de son mari après le mariage. Cependant, ce n’est pas obligatoire, l’épouse peut laisser son nom de jeune fille ou simplement joindre le nom de son mari à son nom de famille, bien que dans ce cas, les enfants auront un nom de famille par leur mari.

Le mari, à son tour, peut également ajouter son nom de famille à son nom de famille. Cependant, le nom de famille ne doit pas comporter plus de deux parties, sinon une femme ou un homme devra refuser tout autre nom.

Choisir un nom par les efforts communs est la plus ancienne tradition du peuple polonais. Tout au long de l’histoire de la Pologne, toute la famille s’est réunie pour cela, et la sélection d’un nom pour le bébé a été très approchée. Comme le dit le proverbe: comment appeler le navire afin qu’il flotte.

En plus de choisir un nom, presque toutes les familles gardent le souvenir de leurs ancêtres, et presque tous les pôles peuvent dire en toute confiance qu’il sait tout sur sa famille. Dans les familles polonaises, les reliques familiales, diverses photographies ou portraits d’ancêtres sont conservés, les familles se réunissent toujours pour Noël et la célébration de Pâques avec toute la famille, même si maintenant tous les membres de la famille vivent dans différentes villes. Sur ces vacances, tous sont sans exception, parents polonais.

En outre, les familles polonaises organisent des soirées musicales, qui sont également traditionnelles, et tous les proches se rassemblent aussi pour de telles soirées. A ces soirées, un diner est préparé, composé de plats traditionnels polonais, qui ne changent pas d’année en année.

Add a Comment