Collants

Le collant le plus cher, plus sa qualité est élevée.

Malheureusement, cette déclaration ne correspond pas toujours à l’état réel des choses. Parfois, des collants coûteux pour certains indicateurs (élasticité, douceur, résistance) sont inférieurs aux modèles moins chers.

Collants

Le plus indiqué sur l’emballage, les collants plus forts.

Ce n’est pas tout à fait vrai. La quantité Den (abréviation de denie – un paramètre indiquant la densité réelle de la fibre) indiquée sur l’emballage n’est pas une garantie de résistance.

Les traces noires sur les jambes ne peuvent quitter que des collants noirs.

Ce n’est pas vrai. Les colorants orange dispersés-rouge-3 et dispersés utilisés dans la production de collants et de lingerie et de coloration de vos pieds peuvent être trouvés dans des produits non seulement en noir, mais aussi en couleur corporelle. Et les substances ci-dessus peuvent être utilisées à la fois pour la fabrication de collants pas chers et pour la production de produits coûteux d’entreprises prestigieuses.

Si les collants quittent une trace de colorant sur leurs pieds – c’est bon, après quelques lavages cet effet disparaîtra.

Non, le lavage ne sauvegarde pas cet effet. En outre, les «collants de dispersion» peuvent causer des allergies (ils peuvent provoquer des démangeaisons, des rougeurs de la peau, l’apparition de bulles humides).

Le meilleur collant – avec l’inscription PA (RA) ou 3D.

Ces étiquettes contiennent des informations complètement différentes. Le collant, en règle générale, est en polyamide et en élasthanne ou en lycra. PA (PA) signifie que devant vous – un produit de 100% de polyamide (le plus souvent, ces collants sont caractérisés par une élasticité insuffisante et après un certain temps ils sont fortement étirés). La désignation 3D indique que dans l’élasthanne pantyhose (ou Lycra, s’il existe un logo approprié) est trois fois plus élevé que dans le cas conventionnel. En conséquence, l’élasticité d’un tel collant est beaucoup plus élevée que le produit avec la désignation RA.

Écrit “avec Lycra” – cela signifie, avec Lycra.

Malheureusement, il n’est pas toujours nécessaire de croire aux inscriptions. Il convient de rappeler que les producteurs nationaux n’ont pas la permission d’utiliser «Lycra uniquement par DuPont», ni un équipement spécial pour le fil tissé en fil de lycra, ce qui signifie que l’inscription «avec lycra» sur l’emballage d’un tel produit est à cent pour cent de vente.

Les collants avec Lycra limitent excessivement le mouvement, se pressent, sont mal à l’aise dans la chaussette.

Non, si le produit est fabriqué conformément à la technologie, la taille et le type de collant sont correctement sélectionnés. Des inconvénients peuvent survenir, par exemple, si au lieu des collants habituels avec Lycra, vous avez acquis des collants médicaux spéciaux avec un effet rétractable, irremplaçable dans le traitement des varices, mais pas assez confortable pour une usure quotidienne.

Le collant Lycra est très étiré, il est donc préférable d’acheter une taille plus petite.

Tout collant (avec Lycra ou sans) est préférable d’acheter votre taille normale. Si vous achetez un produit pour une taille plus petite, cela peut entraîner un étirement excessif des collants, ce qui peut devenir une source d’inconfort pour vous et affecter négativement la longévité de l’objet acheté.

Le collant Lycra est trop chaud.

Si vous êtes trop chaud en collant – choisissez des modèles dans lesquels le lycra ne se combine pas avec de la laine ou du coton. En outre, il convient de rappeler que le collant, sur lequel il est indiqué de 30 à 60 den, est plus chaud que les produits fabriqués à partir de fils plus fins.

Les collants brillent – cela signifie, avec Lycra.

En fait, le brillant, la densité et certaines autres propriétés du collant dépend du type de fil de polyamide utilisé dans la fabrication de ces produits.

Lycra® et élasthanne sont les mêmes.

Ce n’est pas tout à fait vrai. L’élasthanne (ou le spandex) est le nom commun de tous les fils élastiques synthétiques, et Lycra®, fabriqué par DuPont, n’est qu’un type de ce type de fil.

En tout temps, le collant était sujet aux vêtements féminins.

Prototype de collants – pantalons (chausses) ont été cousus à partir de lin, de laine, de soie, de peau mince et faisaient partie de la mode masculine.Au 16ème siècle, les bas ont été distribués manuellement (et depuis 1589 – associés sur la machine), décorés d’inserts colorés brodés, de rubans, etc. Et dans l’armoire de ce chevalier, il a nécessairement assisté non seulement une armure chaude mais aussi en chaîne, qui fait partie de l’armure et conçue pour protéger son propriétaire en bataille.

Un homme portant un collant est, dans une certaine mesure, une parodie.

Présentation absolument incorrecte. Pantyhose et les chaussettes sont des vêtements unisexes, en plus, il y a des collants créés pour les hommes. Et, enfin, il faut se rappeler que les collants et les bas sont des vêtements masculins primordiaux (seulement récemment migrés vers la garde-robe de la belle moitié de l’humanité).

Un homme en collant – très probablement gay.

Pas nécessaire. Tout d’abord, comme on l’a déjà mentionné, il y a des collants masculins, et deuxièmement, même si un homme utilise des articles d’une armoire féminine – il est très probablement pas gay, mais (selon la recherche) hétérosexuel. Et, troisièmement, tous les gays ne s’habillent pas chez les femmes, donc vous ne devez évaluer l’orientation d’un homme que sur sa garde-robe.

L’épilation est faite uniquement par les femmes, les hommes (même s’ils portent un collant), cette procédure est à rien.

Tout d’abord, de plus en plus d’hommes (en particulier ceux impliqués dans le sport et le musculation) font l’épilation, tout en ne perdant pas leur masculinité et n’étant pas comme le sexe faible. Deuxièmement, même les hommes qui préfèrent les chaussettes classiques, apprécient l’effet de l’épilation – les chaussettes mieux garder les pieds, moins d’irritation de la peau. Par conséquent, l’épilation est encore souhaitable (surtout si la couleur des cheveux sur les jambes est très différente de la couleur du collant usé par un homme).

Pantyhose a un fort effet de serrage et peut provoquer une surchauffe dans l’aine, ce qui est nocif pour la santé masculine.

Ce n’est pas tout à fait vrai. Il suffit de choisir correctement la taille et le type de collants (dont certains ont un effet curatif, les médecins les recommandent d’utiliser pour les patients masculins) – et de l’effet de «serrer», vous serez complètement débarrassé. Beaucoup plus dangereux dans ce sens sont des jeans, des pantalons et des culottes excessivement serrés, qui donnent un effet beaucoup plus grand de serrage et de chauffage.

Add a Comment