Chili

Chili

(nom complet de la République du Chili) est un état situé dans la partie sud-ouest du continent sud-américain. Le territoire du Chili pour quatre mille trois cent kilomètres s’étend du nord au sud le long de la côte de l’océan Pacifique.

Deux systèmes de montagne s’étendent à travers la République du Chili: le premier est le mont des Andes à l’est du pays, le second est la Cordillère côtière dans la partie occidentale du Chili. La République du Chili borde l’Argentine, la Bolivie et le Pérou. Les eaux du Pacifique lavent le Chili de l’Ouest et du Sud.

Le 11 mars 1981 dans le pays après le référendum, la Constitution a été adoptée. Le président est le chef de l’Etat. Il dirige aussi le gouvernement de la république. Le mandat du président est limité à quatre ans. Le président ne peut pas être réélu pour un deuxième mandat.

Le Congrès national est le corps législatif suprême de la République du Chili. Il se compose de la Chambre des députés et du Sénat (Congrès national bicaméral). La Chambre des députés comprend cent vingt membres. Chacune des soixante circonscriptions électorales de la Chambre des députés représente deux personnes. Les membres de la Chambre des députés sont élus pour un mandat de quatre ans.

Le Sénat est composé de trente-huit membres. La moitié des sénateurs sont réélus tous les quatre ans, et la moitié reçoit des pouvoirs pour un mandat de huit ans.

Le plus haut pouvoir exécutif est le Cabinet (dirigé par le président). La langue espagnole est officiellement acceptée. Quatre-vingt-neuf pour cent de la population sont catholiques, onze pour cent d’entre eux sont des protestants. La monnaie nationale de la République du Chili est le Pile chilien (égal à cent centavo).

En termes administratifs, le territoire de la République du Chili est divisé en quinze régions qui, à leur tour, sont divisées en cinquante-trois provinces et trois cent quarante-six communautés.

La population de la République du Chili est passée de 12,3 millions en 1983 à 16 millions en 2005. L’espérance de vie moyenne des hommes est de soixante-douze ans, l’espérance de vie moyenne des femmes est de soixante-douze ans.

Un climat diversifié est une caractéristique de la République du Chili.

Cela est dû à la grande longueur du pays dans la direction du nord au sud. Le Chili s’étend de quatre mille six cent trente kilomètres (deux mille huit cent huit milles) du nord au sud et seulement quatre cent trente kilomètres (soit deux cent soixante-cinq milles) 430 km d’ouest en est. La région nord de la République du Chili est reconnue comme l’une des plus arides de la planète. Certes, en raison de l’influence du courant Humboldt, la température s’atténue quelque peu. Dans la ville d’Antofagasta, la température moyenne en janvier est d’environ vingt degrés Celsius avec un signe plus, et la température moyenne de juillet est égale à treize degrés Celsius avec un signe plus. La température de janvier dans la ville de Santiago varie de plus douze degrés Celsius à plus vingt-neuf degrés Celsius, et la température de juillet est entre plus trois degrés Celsius plus quinze degrés Celsius. Lorsque nous nous déplaçons vers le sud, la température baisse. En outre, dans certains endroits, il arrive parfois d’observer les chutes de neige. À Punta Arenas, la température annuelle moyenne est d’environ sept degrés Celsius avec un signe plus. Un climat subtropical même est typique de l’île de Pâques. C’est très chaud ici. La quantité de précipitations n’est pas la même dans différentes régions du pays. Dans le nord du Chili, dans l’année, seulement environ 11 mm de précipitations tombent, tandis que dans le sud de la République, jusqu’à 2500 mm de précipitations tombent annuellement.

Santiago est la capitale de la République du Chili.

De plus, c’est la plus grande ville de la République. Il est situé dans la vallée centrale du Chili. La date de fondation de Santiago est considérée le 12 février 1541, le conquistador espagnol est devenu son fondateur Pedro de Valdivia, le premier gouverneur du pays. La ville a été nommée d’après le saint patron de l’Espagne, l’apôtre Saint-Jacques.Cependant, le règlement, qui est apparu dans l’hiver de 1541 sur ce territoire, a été pratiquement détruit pendant les combats avec les Araucaniens. Le 14 juillet 1810 à Santiago, un soulèvement a eu lieu avec la participation des masses. Ce soulèvement était le point de départ de la guerre d’indépendance chilienne. La guerre ne s’est terminée qu’en 1818. Santiago est devenu la capitale d’un État indépendant. La capitale chilienne est située à une altitude d’environ cinq cent quarante mètres au pied des Andes. La région de Santiago est d’environ six cent kilomètres carrés.

Santiago est une ville de nombreuses attractions.

Historiquement, la colline de Santa Lucia est très importante. Sa décoration est un magnifique château ancien. Santiago a été fondé dans la vallée du fleuve Mapocho au pied de la colline de Santa Lucia. La place centrale de la capitale chilienne est la Plaza de Armas, sur laquelle se trouve un monument au fondateur de la ville. Le monument de Pedro de Valdivia a été érigé en 1960 en l’honneur de cent cinquante ans à partir du jour de la déclaration de l’indépendance du pays. La Plaza de Armas est entourée de nombreux bâtiments importants. Ce Palacio de la Moneda, le plus grand de la République de la cathédrale, le bâtiment de l’Audience Royale, Hôtel de ville, Maison du Gouverneur. Sur la colline de San Cristobal se trouve une sculpture en pierre blanche de la Vierge Marie. Sur l’ascenseur, tout le monde peut escalader la montagne, ce qui offre une vue imprenable sur les environs. Pour les citoyens, le Mont San Cristobal est l’endroit privilégié pour la marche. Ce n’est pas surprenant, car il y a aussi une piscine et un jardin botanique, et est un zoo, et des zones pour la marche, et les restaurants, et les citoyens, et le musée du vin. Pour cet endroit est tout à fait approprié pour le nom du parc central. L’un des meilleurs sur le continent est le théâtre municipal d’opéra et de ballet, situé au Chili. Il a été construit en 1857. De nombreux artistes célèbres ont joué sur sa scène (y compris Placido Domingo et Anna Pavlova). Ce théâtre est l’un des monuments nationaux de l’État (depuis 1974). L’une des régions les plus brillantes de Santiago est le quartier de Bellavista. Il est mieux connu sous le nom de «Paris Quarter». Il y a une foire artisanale et un grand nombre de restaurants pour tous les goûts. Une grande collection de peintures d’artistes chiliens et européens est représentée au Palacio de Bellas Artes. Dans la capitale chilienne, il existe un nombre considérable de musées. Parmi eux Santiago, le Musée d’Art Moderne, le Musée de l’ère pré-colombienne, la maison-musée de Pablo Neruda – poète chilien connu.

La République du Chili est l’un des pays les plus intéressants sur Terre.

raisons et les montagnes majestueuses et des paysages magnifiques et une multitude de systèmes naturels, et l’histoire multimillénaire du pays, et la population locale colorée, et plus encore. Les attractions naturelles les plus beaux et célèbres de la République – c’est le lac Chungara, Miskanti, geysers d’El Tatio, désert d’Atacama, volcan Parinacota, la mystérieuse île de Pâques, Paatgoniya. Les monuments archéologiques de Sapaouira et de Copacillia sont largement populaires.

Arica est la ville la plus septentrionale de la République du Chili.

La ville est située près de la frontière du Chili avec le Pérou, à la périphérie de la région du désert. L’attraction particulière de la ville pour les touristes est due à la combinaison unique du désert d’Atakaam et du climat chaud et doux de la ville elle-même. Parmi les attractions locales sont particulièrement populaires suivantes: pittoresque vallée de Azapa Valley, Morro Rock, Fort Alakran, fort Arica, construit en 1876, la cathédrale de Saint-Marcos, la place centrale Plaza de Armas .. Dans les environs de la ville est Arica de San Miguel de Azapa, caractérisé par ses oasis pittoresque banlieue Pica vallée du désert d’Atacama, des sources chaudes maman. Dans la ville de San Miguel de Asapa, vous pouvez visiter l’incroyable musée des momies.

Ата Le désert d’Atacama est un point de repère naturel de la République du Chili.

Mais ce n’est pas seulement l’un des endroits les plus intéressants au Chili.Le désert d’Atacama est l’un des endroits les plus secs, et donc sans vie, dans le monde. En effet, le désert pendant plusieurs siècles dans une rangée ne peut pas connaître la pluie. En dépit de tout cela, la région a acquis une réputation en tant que région significative en termes archéologiques, en tant que région riche en paysages majestueux et un monde animal unique, et cela malgré les conditions climatiques. Il semblerait que le climat ne favorise pas la vie ici. La température moyenne annuelle de la journée est de trente-six degrés Celsius avec un signe plus, alors que la température de l’air peut chuter à zéro degrés le soir. Avec tout cela, l’humidité de l’air est de 0%. La flore de cette région est représentée par plus de cent six six espèces de cactus et la faune – environ deux cents espèces d’animaux. Quant au règne animal, il est principalement représenté par les insectes et les reptiles. Le plus petit mélange d’eau et les brouillards sont l’humidité qui peut être compté par des représentants de la flore et de la faune. Cependant, l’attraction principale du désert d’Atacama est la «floraison du désert». Il est associé à un temps très court dans l’arrivée de l’humidité. Ce dernier survient, en règle générale, en septembre ou en octobre avec l’arrivée de masses d’air humides provenant de l’océan Pacifique. Les petits oasis qui se produisent dans le désert nous rappellent les anciennes civilisations d’Aymara et de Chinchorro qui existaient autrefois dans ces territoires. Presque partout dans le désert, il y a des traces de leurs cultures.

Altiplano Highlands est l’un des plus beaux endroits de la République du Chili.

La hauteur moyenne des hautes terres, qui occupe la partie orientale du désert d’Aatkama, est de quatre mille mètres. À une altitude d’environ deux mille mètres et demi, la végétation désertique sur les pentes des montagnes est progressivement remplacée par des graminées. Ainsi, on sent que les roches sont recouvertes d’un tapis magnifique. C’est lui qui donne à la région une apparence si colorée. La région de l’Altiplano se distingue par une insolite, adaptée aux hauts plateaux, la faune. Compte tenu de cela, il n’est pas surprenant qu’un grand nombre de zones de conservation de la nature et de parcs nationaux soient situés ici. Les principaux attraits naturels, visités par de nombreux touristes, sont le lac Chungara, les volcans Chungara, le Parinacota, le Sahama et toujours à fumer Guyatiri, le parc national Ishliga, la réserve de biosphère Lauka. Le lac Chungara est l’un des lacs de montagne les plus élevés au monde. Il est situé à une altitude de plus de quatre mille mètres et couvre une superficie égale à vingt et un kilomètres et demi.

La ville de Valparaíso est le principal port de la République du Chili.

En outre, Valparaiso est la deuxième plus grande ville de la République. Les résidents locaux “refaite” un nom aussi long dans une version plus simplifiée – ils appellent la ville autrement que Valpo. Cette ville est située à Valparaiso à cent vingt kilomètres au nord-ouest de la capitale chilienne. On peut dire que Valparaiso est le point de départ de la colonisation du Chili. Les navires sont partis du port vers de nouveaux pays et des îles. À l’heure actuelle, la ville est un endroit où le mélange de cultures et de peuples est très clairement tracé. Mais cette caractéristique est plus ou moins caractéristique de l’ensemble du territoire du pays. À l’heure actuelle, Valparaiso est une ville typique de la République du Chili. Cependant, la ville est aussi l’un des endroits les plus intrigants du continent sud-américain. Le territoire de Valparaiso est limité par une bande étroite entre les collines et le littoral. Malgré cela, un grand nombre de rues sinueuses s’intègrent dans le centre historique de la ville, ce qui est très complexe. Ce dernier est entouré de maisons de la périphérie qui se trouvent sur les pentes. De nombreux escaliers, de petits chemins piétonniers conduisent les visiteurs et les gens de la ville dans ces maisons. Le centre de Valparaiso est à juste titre reconnu comme Sotomayor Square. Il y a un monument au capitaine Arturo Pratt.Parmi les principales attractions locales sont: la jetée de la ville Muela Prat, Musée Maritime, Musée d’art, Musée d’histoire naturelle, le bâtiment du Parlement, la fontaine de Victoria Square, la cathédrale, de nombreuses télécabines. Dans la ville, il y a beaucoup de restaurants pour tous les goûts, et sur la jetée susmentionnée, le riche marché brille presque toujours.

Viña del Mar est la principale station balnéaire de la République du Chili.

Il est situé à dix kilomètres au nord de la ville de Valparaiso. “Garden City” – donc, en règle générale, ce lieu s’appelle. La raison de cette un beau nom se trouve dans ses attractions naturelles (qui est un grand nombre d’avenues d’arbres de bananiers et de palmiers, ainsi que les magnifiques paysages) et un climat subtropical qui est très propice au repos ici. En effet, les principales attractions de Viña del Mar sont des parcs, des plages avec du sable blanc propre et de l’eau océanique. Dans les demeures coloniales restaurées, il existe de nombreux musées. Dans cette station, il existe un jardin botanique national du pays. Dans une superficie de soixante et un hectares, des centaines d’espèces de plantes exotiques et indigènes poussent. Il y a aussi le Musée de la culture et Musée des Beaux-Arts et le Théâtre municipal, et le château Wulff, et le Palais de Vergara avec un jardin luxuriant et une « horloge fleurie » unique, et même un casino.

Puerto Montt – les portes du district des lacs.

Cette ville est l’une des villes les plus intéressantes du pays. Pourquoi la «porte du district des lacs»? Parce qu’un peu au nord de cette ville est la région des «Sept Lacs». Mais les lacs ici ne sont pas sept, mais un système entier. Les lacs ont des tailles différentes: de petites à grandes. Les plus connus sont les lacs suivants :. Llanquihue, Villarrica, Rinko, Pangipuli, Kalafken, Lac Pellaifa, Riniue, Rango, Rupango, Lacar, Pireueyko, Neltume, etc. Les trois premiers lacs sont les plus populaires. Villarrica n’est pas seulement un lac, mais aussi un volcan. À pied repose le village de villégiature de Pucon. Cet endroit est idéal pour le yachting, grâce auquel Pucon a été choisi par les riches citoyens de la République du Chili. À proximité immédiate du lac Neltume, un touriste peut admirer la chute d’eau de Wilo-Uilo – la plus haute cascade du pays. La ville de Puerto Montt a été fondée au milieu du XIXe siècle. Les fondateurs de cette ville étaient des colons allemands, dont l’apparence est étroitement liée à l’architecture allemande. un toit en pente de maisons « faisceau », caractéristique de la girouette, leur couronnement, balcons en treillis décoratifs en fer forgé, propreté parfaite dans les rues – tout cela prouve la fonction mentionnée ci-dessus de la ville. Les principaux sites touristiques de Puerto Monta sont le port en bois et, bien sûr, la cathédrale érigée en 1856. La cathédrale est en acajou. La cathédrale est située sur la place principale de la ville. Cependant, une partie importante des touristes arrivant ici ont pour but de ne visiter pas tellement la ville donnée que ses environs. Et ce n’est pas surprenant. Leurs paysages sont célèbres dans tout le pays. Nous parlons de lacs. La raison de leur formation est dans les anciens processus tectoniques. Quand il y avait d’énormes glaciers ici, et maintenant entouré de forêts de conifères et de feuillus, beaucoup de lacs, approvisionnés en eau propre, donnent l’oeil de leurs visiteurs. Les paysages locaux sont tellement étonnants qu’ils créent des associations avec les lacs de Finlande et de Carélie.

Punta Arenas est l’une des villes les plus étonnantes de la République du Chili.

Punta Arenas est situé dans les collines sur les rives du détroit de Magellan. Il était une fois que cette ville faisait partie des plus grands ports américains. Cependant, avec l’ouverture du canal de Panama, la situation a quelque peu changé. Actuellement, Punta Arenas est connue comme l’une des villes les plus colorées du Chili. Les palais et les manoirs de luxe conservent leur empreinte de l’ancienne grandeur de la ville. Le zone économique de Zona Franca, le quartier des affaires, ainsi que le Musée régional d’histoire locale sont particulièrement intéressés.Parmi les attractions naturelles, la grotte de Milodon, les colonies de manchots à Otway, les célèbres Great Falls, La Cruz Hill sont particulièrement remarquables. Du haut de la dernière, vous pouvez voir le superbe panorama de Punta Arenas. La partie nord de Tierra del Fuego et le détroit sont également visibles depuis la colline de La Cruz.

La Patagonie est une région fortement peuplée.

Au contraire. Deux habitants par kilomètre carré – c’est la densité moyenne de la population de la Patagonie. La Patagonie occupe une partie du continent sud-américain. Cette zone est située au sud de la rivière Bio-Bio en République du Chili et le Rio Colorado en Argentine, y compris dans l’est des basses plaines, plateaux dans le sud et l’ouest de la cordillère des Andes. Il n’y a pas de définition précise de ses limites. Certains scientifiques sur le territoire de la Patagonie comprennent également Terre de Feu. Environ trente pour cent du territoire de la Patagonie est maintenant des parcs nationaux et des réserves. Ce fait ne cause pas un sentiment de surprise. La formation de formes de vie inhabituelles a entraîné un isolement presque complet d’autres régions du continent sud-américain. Sauver les espèces uniques a permis une colonisation assez tardive de la Patagonie. Le parc national de la lagune de San Rafael est l’une des principales attractions de la Patagonie. La hauteur des langues de glace – les «enfants» du glacier San Valentín, descendant dans la baie, atteignent plusieurs dizaines de mètres. D’autres pierres précieuses comprennent l’île Guamblin Patagonie, Magdalena de Wollaston Alakalufes, Bernardo O’Higgins, Alberto Agostini, Keulat parcs nationaux, le parc national Torres del Paine. Ce dernier est inscrit à l’UNESCO et est célèbre dans le monde entier. Les îles des Thermas de Puigiuapi, Risopatron, General Ibanez et d’autres sont également exceptionnellement pittoresques, une vue imprenable créée par des icebergs flottants. La Patagonie est parmi les meilleurs endroits sur la Terre pour la pêche sportive.

1520 est l’année de la découverte de Tierra del Fuego.

Magellan est devenu le découvreur de cet archipel. Cependant, compte tenu des conditions climatiques sévères, la colonisation de Tierra del Fuego n’a commencé qu’à la fin du XIXe siècle. Les premiers ranchs ont été construits sur le territoire de l’archipel par des colons des Balkans et des îles britanniques. Actuellement, Tierra del Fuego est le plus grand centre d’élevage de moutons du pays. La plus grande ville de l’archipel est Porbenir. Le nom de la ville est traduit par «destin». Porbinir, peut-être, peut être appelé la colonie la plus isolée de la planète, de plus elle a conservé l’apparence extérieure du début du siècle dernier. La ville vit grâce à la pêche et à l’élevage de moutons. Il y a un musée de la connaissance locale et un magnifique canal Beagle. De ses rives, vous pouvez regarder les eaux sévères de l’Antarctique et de l’île de Navarino.

L’île de Pâques est une île célèbre dans l’océan Pacifique.

Il est situé à environ trois mille huit cents kilomètres à l’ouest de la côte du Chili. La zone de l’île est cent soixante et onze kilomètres. L’île a été ouverte en 1722 le jour de Pâques, qui a servi de base à son nom. Le découvreur de l’île de Pâques était le néerlandais Jacob Roggeven. L’île de Pâques est le sommet d’une énorme montagne sous-marine qui monte au-dessus des eaux de l’océan. Il y a jusqu’à trois cratères volcaniques et pas un seul lac ou une rivière. Son histoire est riche (ce qui est le principal atout de l’île) et, en même temps, tragique. En fait, sur le territoire de l’île de Pâques, il y a plus de peuples d’Océanie que de Chiliens. Comment cela pourrait-il se produire de telle sorte que les insulaires du Pacifique se sont révélés dans cette partie isolée du monde, est encore un mystère. Un autre mystère est le mystère du «moai» – le mystère des statues colossales. Le matériel pour leur création était le tuf et le basalte volcanique. Le poids de beaucoup de “moai” dépasse deux cents tonnes, et la hauteur dépasse vingt et un mètres. Le mystère reste le moyen de transport de ces statues des carrières internes vers la côte. “Moai” sont établis dans une certaine séquence, mais quelle est cette séquence, la science moderne est inconnue. À l’heure actuelle, l’île de Pâques est en fait un parc national ouvert pour tous.Chaque année, il faut un grand nombre de touristes-amoureux de l’inconnu. L’île est tout naturel et simple, il est difficile de trouver des hôtels cinq étoiles et des plages de luxe sur son territoire. Cependant, cette circonstance n’est pas la raison qui arrête le flux de visiteurs. Il y a tellement d’endroits intéressants sur l’île! Parmi les attractions de l’île (à l’exception du « moai ») comme suit: la carrière sur les pentes du volcan Rano Raraku, forteresse Ahu-Akahanga Ahu-Taha, le volcan Rano Kau, le temple de Apu Vinapu, le village cérémoniel d’Orongo, Anakena. Et bien que les plages de l’île soient désertes, pour beaucoup, c’est plus une dignité qu’un défaut. De plus, ces plages avec un sable rose inhabituel.

Les Chiliens portent des vêtements nationaux tous les jours.

Le nombre écrasant de résidents locaux (et les Indiens ne font pas exception) préfèrent les vêtements européens modernes. Parfois, il n’est complété que par une variété chilienne de poncho appelée chamanato. Chamanato est un manteau court. Le cap de laine est très lumineux et possède une variété de motifs. En fait, le costume national n’est porté que par les participants à la compétition de rodéo – les jeunes. L’essence de ces compétitions, à laquelle les résidents de tous les districts sont dessins, est de montrer leur capacité à posséder un lasso. Ainsi, les jeunes démontrent leurs compétences pour croquer un taureau au galop.

L’art populaire décoratif est un sujet de fierté particulière pour les Chiliens.

Artisans du Chili a fait des bijoux en métal, des tapis, des couvertures, ponchos, laine, bois et céramique (particulièrement beau petits flacons aux couleurs vives et des figures d’animaux). Les ornements et les bibelots sont très élégants, compte tenu desquels ils sont en demande.

Les Chiliens sont très amicaux.

C’est ainsi. Et ce fait s’applique même aux tribus indiennes de la montagne. Leur cruauté excessive est fausse, ce qui a longtemps été attribué aux Indiens. Les résidents de la République du Chili sont très amicaux pour le touriste. En outre, ils diffèrent de caractère, restreints par la nature. Chiliens, le cas échéant, aider en cas de difficultés linguistiques, et dans le cas de difficultés internes (par exemple, à la recherche de l’hôtel).

La cuisine chilienne est unique à bien des égards.

Cette particularité vient de leur combinaison de recettes primordialement nationales avec des recettes apportées ici par des migrants de différents pays à différents moments. Et la diversité topographique du Chili se reflète également dans la cuisine chilienne. La base de la cuisine nationale sont les fruits et légumes frais, le bœuf, les fruits de mer (et fruits de mer locaux sont considérés comme les plus savoureux dans le monde). Plus notable est l’influence des traditions culinaires européennes dans la vallée centrale, alors que la variété des ingrédients pour cuisiner dans les zones de montagne est assez petite. Commun dans la cuisine pour tout le territoire de la République du Chili est une abondance de maïs alimentaire, ignames, pommes de terre, les poivrons, l’ail, les pommes de terre et le riz sont un constituant important du grand nombre de plats chiliens. Les fruits de mer et les poissons sont une autre base pour la cuisine locale, en particulier dans les zones côtières. Aux plats exotiques de la République du Chili sont les suivants: homards énormes, cuits au fromage, soupe aux oursins.

Le thé est une boisson traditionnelle au Chili.

Dans n’importe quelle institution de la République, si vous le souhaitez, vous pouvez essayer le mate, le thé vert ou le thé noir. “Pisco” est une boisson alcoolisée traditionnelle. “Pisco” est préparé selon les anciennes recettes de raisins, spécialement cultivées pour cette boisson, et est une sorte de liqueur. “Pisco”, en règle générale, boit avec beaucoup de glace, avec du Coca-Cola, des oeufs fouettés ou de la poudre de sucre. Les vins chiliens, issus de raisins sélectionnés, bénéficient également d’une grande popularité.

Add a Comment