Absolut

La vodka suédoise a été produite depuis le 15ème siècle. Ensuite, c’était une boisson de branvin, dont le nom signifie littéralement «vin ardent». Après un certain temps, l’alcool distillé, appelé vodka, a été utilisé comme remède. Et au XVIIème siècle, la vodka est déjà devenue une boisson nationale suédoise. L’histoire de la marque “Absolut”, bien que plus modeste, mais inspire également le respect – il a déjà 130 ans. La première bouteille de boissons alcoolisées est apparue en vente en 1879.

Puis, l’homme d’affaires Lars Olsson Smith a présenté une nouvelle variété de vodka “Absolut rent Branvin”, dont le nom a été traduit par “pure vodka absolue”. La nouveauté différait des concurrents par sa technologie de production inhabituelle, au cours de laquelle un nettoyage continu. Il permettait de nettoyer la goutte d’impuretés inutiles et de préserver ses propriétés précieuses. Cette méthode de rectification est également utilisée aujourd’hui lors de la création de la vodka «Absolu». Lars Olsson Smith a reçu le surnom “King of Vodka” et maintenant son portrait peut être trouvé sur chaque bouteille de boissons alcoolisées d’élite.

Absolut

Et Lars est apparu dans une petite famille suédoise en 1836. Le scandinave déjà de l’enfance a montré des compétences commerciales. Il a commencé à travailler à l’âge de onze ans, et à l’âge de quinze ans, il est devenu le commis en chef d’un grand magasin. Après avoir discuté avec le propriétaire, Lars a démissionné et fondé sa propre entreprise en prenant avec eux des clients. À ses 18 ans, Smith a contrôlé la vente de vodka dans le sud de la Suède. Vers le milieu du XIX siècle, le jeune homme avait déjà été surnommé «Le Roi de la Vodka». Les autorités officielles n’aimaient pas cet homme d’affaires, et ils ont décidé de créer des conditions inacceptables pour son entreprise. En réponse, Lars a répondu par lui-même. Il a déménagé des magasins de Stockholm jusqu’à l’île la plus proche et a commencé à utiliser des bateaux gratuits pour prendre tous ceux qui voulaient acheter gratuitement leur excellente vodka.

À la fin des années 1870, plus de 50% de l’alcool du pays a été produit dans la région de Skane dans le sud de la Suède. Lars Olsson a de nouveau décidé d’aller dans l’all-in. Il a commencé à contrôler plusieurs usines, en attaquant les canaux de vente avec des produits de qualité inférieure. Du côté du roi de la vodka, même les syndicats sont sortis. Ceux qui ont appelé à boycotter ces points de vente qui vendent des vodka bon marché et de faible qualité. Tout cela a conduit au fait qu’à la fin du siècle, Smith était solidement ancré dans le marché et a même commencé à fournir ses produits pour l’exportation. Cela a rendu le magnat alcoolique l’un des plus riches du pays. Mais il a finalement perdu sa fortune. En 1913, Smith mourut, il mourut un mendiant, laissant derrière lui seulement des dettes et des affaires légales.

Déjà dans les années 1970, il y en avait un qui a décidé de poursuivre le travail de Smith. Ce monstrueuse était le président de la Swedish Wine and Vodka Corporation Lars Lindmark. En 1979, sa société d’État a commencé à produire et à exporter une vodka de haute qualité, marquant ainsi le centenaire du produit “Absolute Rent Branvin”. La société a immédiatement fixé un niveau élevé, attirant l’attention sur le marché américain. La haute concurrence n’a pas effrayé les Suédois, mais c’est là que vous pourriez obtenir le maximum de profit. Après tout, aux États-Unis, plus de 60% de toute la vodka produite en Occident est consommée. L’attention a été accordée à la dynamique selon laquelle la consommation totale d’alcool en Amérique a diminué, mais l’utilisation de la vodka de qualité n’a augmenté que. À cet égard, Absolut était au bon moment, sur le marché, la boisson était positionnée comme une haute qualité avec des traditions de longue date, capable de satisfaire même les clients les plus exigeants.

Absolut

Initialement, la stratégie de marketing a mis l’accent sur l’origine suédoise de la nouvelle vodka. Elle voulait même être appelée “Vodka blondes suédoises” et représentée sur la bouteille de deux Vikings. Selon une autre version, la boisson aurait dû être appelée «Vodka de la cour royale», et il était censé être un décanteur givré. Les Suédois ont même proposé d’envelopper la bouteille en papier pour souligner le statut de la boisson. Cependant, toutes ces idées n’ont pas donné aux consommateurs l’idée souhaitée de la qualité de la vodka et son origine.Des études ont montré que la vodka d’élite sur le marché est en demande contrairement au cognac et au whisky. Après tout, les boissons blanches semblent plus propres et donc plus sûres.

Une fois la forme de la bouteille choisie, l’image de commercialisation des produits est née. L’annonceur Gunnar Broman, regardant la vitrine de la pharmacie à Stockholm, a vu une bouteille de chimiste simple mais en même temps élégante et non standard. Les concepteurs ont finalisé cette forme, décidant d’abandonner complètement la bouteille. Ainsi, le contenu cristallin de la bouteille a été pleinement démontré. L’inscription a été décidée à faire du bleu, de sorte que ce soit à la fois perceptible et attrayant. Personne ne s’attendait à ce que la version mise à jour de la bouteille de pharmacie suédoise soit bientôt reconnue comme un chef-d’œuvre du design moderne. La forme classique avec des contours clairs avec du verre transparent a créé un sentiment de simplicité et de pureté.

L’entreprise a reçu une boisson et une bouteille, il y avait un cas pour le nom. À l’origine, la vodka s’appelait «Absolute Pure Vodka», c’est «la vodka absolument pure». Mais selon les règles américaines, un tel nom ne pouvait pas être enregistré aux États-Unis, car le mot «absolu» était souvent utilisé et ne pouvait être considéré comme une marque de commerce. Ensuite, les Suédois ont décidé de déposer la dernière lettre du mot, en supprimant l’obstacle. Ainsi, le nom a acquis une certaine saveur scandinave. Le mot «propre» a également été supprimé, ce qui a également posé des questions aux avocats. Et pour souligner l’origine de la boisson, le nom “Pays de Suède” a été ajouté à son nom.

Une telle attention aux moindres détails et à la mauvaise connaissance de la situation du marché, ainsi que le taux de qualité de la boisson, ne pouvaient pas aider à faire leurs affaires. En 1982, la vodka Absolut a surpassé sa rival, Finlandia, bien qu’elle soit apparue sur le marché américain dix ans auparavant. En 1985, les ventes aux États-Unis “Absolut” ont dépassé la Stolichnaya soviétique (“Stoly”), et en fait, elle a été considérée comme le concurrent le plus proche des Suédois. En conséquence, le produit est devenu le plus populaire de son genre par rapport à ceux importés en Amérique.

Les succès du marché de la vodka ont été réchauffés sans précédent parmi les fabricants d’entreprises de publicité d’alcool. En 1980, toute une série de publicités “Absolut” a commencé, ce qui est encore pertinent aujourd’hui. Depuis lors, la publicité sur la vodka a toujours regardé de la même façon – une bouteille a été représentée et en dessous, c’était une inscription spirituelle, le premier mot dans lequel était toujours “Absolut”. La première vidéo Absolut Perfection (“Absolute Perfection”) est aujourd’hui considérée comme le classique de la publicité. L’image de la vodka a rapidement dépassé le cadre des affiches, et même un art absolument ABSOLU. Les commandes de la marque ont déjà été exécutées par plus de 400 artistes. Et qui a dit que vous ne pouvez créer que sur papier?

Alors, au Kansas, a semé un champ entier sous la forme d’une bouteille célèbre. La taille de ce travail était de douze terrains de football, et il a été interprété par Stan Hurd, qui avait déjà noté un portrait de Van Gogh à partir de tournesol. Une telle publicité à grande échelle semble superbe de l’air. Et en 1992, un arbre de Noël dans le Covent Garden de Londres a été tonsuré sous la forme de la même bouteille célèbre. Les designers de Suède, de Suisse et d’Amérique travaillent sur la vulgarisation de l’image. Ainsi, dans les Alpes, il y a une sculpture de vodka “absolue” de 11 mètres de haut, et dans l’hôtel de glace suédois, il y a une bouteille de “Absolut” de cinq mètres.

Il existe de nombreux liens entre la marque et le monde de la mode. En 1987, David Cameron, commandé par une société suédoise, a fait la première collection de vêtements pour son nom. Depuis lors, Absolut a coopéré avec de nombreux designers célèbres, en accordant une attention particulière à Gianni Versace. Si d’autres fabricants investissent simplement dans l’organisation de divers événements culturels pour améliorer l’image, Absolut est un sponsor inhabituel. La société ne donne pas d’argent, elle permet aux artistes de devenir célèbres à travers la marque. Les Suédois font un pari spécial sur l’art moderne dans le style de l’art pop et des artistes scandaleux. Aujourd’hui, la marque est fermement associée aux arts visuels du consommateur.

Absolut

Les réalisations marketing sont exprimées à la fois dans les chiffres de vente et dans la reconnaissance des professionnels. Donc, Absolut est la seule marque étrangère qui a atteint le Temple de la renommée de l’American Marketing Association. En 1998, le gouvernement suédois a vendu une glorieuse marque d’alcool aux Français de Pernod Ricard pour 9,2 milliards de dollars.

Add a Comment